Cote d'Ivoire: Baba Coulibaly Nicolas - "Non le district d'Abidjan n'a augmenté aucun frais sur l'abattage"

"Expliquez moi, en quoi est ce que le District d'Abidjan a t il augmenté de 700% les frais liés à l'abattage ?"

"Non le district d'Abidjan n'a augmenté aucun frais sur l'abattage", a indiqué Baba Coulibaly Nicolas, directeur de la communication du District d'Abidjan. Et cela suite aux tumeurs d'augmentation des frais d'abattage des bêtes.

Dans un entretien qu'il a accordé à un confrère de la place, vendredi, M. Coulibaly explique qu'auparavant, pour un boeuf abattu c'était entre 20.750 et 25.000 voire 30.000/ bête qui devait être déboursé.

Sur ce montant, dira-t-il, le District ne prélève que 3000 par bête abattue. Le montat restant reparti entre les acteurs. Qui procèdent au pre-depouillage, à l'éviscération des abats blancs et rouges, à la vidange et au lavage des intestins...

Poursuivant, il a souligné qu'avec la nouvelle salle d'abattage ultra moderne acquis par le biais d'un partenariat public privé, les différentes tâches-citées plus haut seront exécutés sur place dans la salle d'abattage.

"Ces frais seront donc reversés à l'entreprise qui a investi 18,5 milliards de FCfa. Et de relever: "Au lieu donc de payer entre 20.750 et 30.000 Fcfa le coût est fixé à 22.000 Fcfa pour tenir compte du programme social du gouvernement".

Sur les 22.000 Fcfa, le District percevra toujours ses 3.000 et les 19.000 Fcfa seront reversés l'opérateur qui a investi. Et à M. Coulibaly de s'interroger: "Expliquez moi, en quoi est ce que le District d'Abidjan a t il augmenté de 700% les frais liés à l'abattage ?"

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.