Algérie: 12 anciens hauts responsables dans le viseur de la Cour suprême

En Algérie, les enquêtes préliminaires portant sur douze anciens responsables pour des faits à caractère pénal ont été bouclées et les dossiers transmis au procureur général de la Cour suprême. L'institution judiciaire est seule habilitée à enquêter et juger des crimes et délits commis par un membre du gouvernement dans l'exercice de ses fonctions. Parmi les responsables dont les dossiers ont été transmis à la justice, il y a les deux anciens Premiers ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia.

Ils sont douze anciens hauts responsables politiques à intéresser la justice algérienne, dont les ex-Premiers ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, d'anciens ministres et d'anciens walis. Selon la loi, du fait de leurs fonctions, ces hommes doivent être jugés par une juridiction particulière. Dimanche 26 mai, le parquet d'Alger a donc transmis les dossiers d'enquête préliminaire les concernant à la Cour suprême.

Selon un communiqué officiel, l'affaire concernée relève du pénal. Au cours des dernières semaines, l'ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia, mais aussi d'autres personnes concernées par l'enquête de la Cour suprême, ont déjà été entendues au tribunal d'Alger dans le cadre d'enquêtes liées à des affaires de dilapidation de deniers publics et octroi de privilèges indus.

C'est Ahmed Gaïd Salah, le chef d'état-major et désormais homme fort du pays, qui avait appelé à ce que le travail de la justice contre la corruption se poursuive. Cela fait désormais presque deux mois que plusieurs hommes d'affaires proches de la famille Bouteflika sont en détention provisoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.