Burkina Faso: Une église cible d'une nouvelle attaque meurtrière dans le Nord

Quatre personnes ont été tuées et deux gravement blessées dans l'attaque d'une église catholique du village de Toulfé, dans la région du Nord, dimanche 26 mai.

Comme au cours des précédents cas, c'est pendant le culte dominical que l'attaque a eu lieu dans une église catholique de Toulfé, situé à une vingtaine de kilomètres de Titao, dans la région du Nord au Burkina Faso.

En l'absence du prêtre, les catéchistes étaient à l'intérieur de l'église avec les fidèles. « La messe avait commencé quand ils sont venus au nombre de huit sur quatre motos », selon un habitant de la région. Ils étaient « lourdement » armés, relate-t-il. Selon d'autres témoins, les assaillants ont fait vider l'église avant de tirer sur les fidèles à l'extérieur.

Quatre personnes ont été tuées, dont un catéchiste, selon une source officielle. L'attaque a fait également deux blessés graves.

Dans un communiqué, l'évêque de Ouahigouya confirme que la communauté chrétienne de Toulfé avait été la cible d'une attaque « terroriste » meurtrière.

Burkina /terrorisme : 4 fidèles chrétiens tués lors du culte ce dimanche 26 mai 2019 dans la paroisse de Toulfe localité de Titao au Nord du Burkina.

Selon un témoin joint sur place, à l'intérieur de l'église, la statue de la vierge Marie a été détruite.

Selon un habitant, cette attaque a « occasionné une panique dans le village et de nombreux habitants se sont réfugiés chez eux ou en brousse ».

Après leur forfait, les assaillants sont repartis avec deux motos appartenant aux fidèles chrétiens.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.