Cote d'Ivoire: Assemblée générale ordinaire de la Fif - Sidy Diallo tend la main au Gx pour la paix

Annoncé comme une Assemblée générale ordinaire de confrontation entre deux camps, le rendez-vous de la famille du football ivoirien a été plutôt celui de la recherche de la paix et de la cohésion au sein de cette grande famille.

Comme l'indiquait même, le cadre choisi pour ce rendez-vous, à savoir, la Fondation Felix Houphouët-Boigny pour la recherche de la Paix. Le président Sidy Diallo a ainsi driblé tous ceux qui avaient porté des gants pour le combat en invitant d'emblée les uns et les autres à aller dans le sens de l'apaisement.

« Nous devons tout pardonner et mettre derrière nous les problèmes de personnes. Procurons-nous les voies et les moyens pour que le football se développe.

J'ai été le plus peiné et le plus vilipendé. Mais je souhaite que chacun de nous choisisse des mots pour s'exprimer. Je souhaite qu'au sortir d'ici après ce match amical, nous formions tous une seule équipe. Evitons la calomnie et la méchanceté. Nous devons surmonter tout ce qu'il y a comme frustration.

Nous sommes tous des hommes. Je suis le premier à demander pardon » a fait savoir, d'entrée, le président Sidy Diallo. Pour le président de la Fédération ivoirienne de football, il faut désormais aller dans le sens de l'intérêt du football ivoirien.

Et pour joindre l'acte à la parole, l'enfant de Djékanou a sollicité que l'Ag lève toutes les sanctions à l'encontre des dirigeants de Clubs. Ainsi les présidents de Clubs, Roger Ouegnin de l'Asec, Salif Bictogo du Stella, et bien d'autres verront leur sanction levée selon la forme juridique des textes.

Toujours dans le même esprit d'apaisement, le patron actuel du football ivoirien a sollicité et obtenu de l'Ag, le report de la révision des textes.

Le président Roger Ouégnin, présent pour la première fois au rendez-vous de Yamoussoukro, a automatiquement fait savoir que l'Asec Mimosas et lui ne sentaient pas concernés par cette décision car la procédure judiciaire étant engagée, pour le respect des textes, il faut qu'elle aille jusqu'à son terme.

Le représentant du ministre des Sports, Alla Yao, s'est félicite de la présence à 100% de tous les dirigeants. Pour le directeur de cabinet du ministre Danho Paulin, cela est l'expression de l'intérêt que tous portent au football.

Il n'a pas manqué de souligner l'importance de sport roi en Côte d'Ivoire dans le renforcement du tissu social. « Vous avez entre vos mains un facteur essentiel de la cohésion sociale », a-t-il fait savoir à la grande famille du football ivoirien.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.