Congo-Kinshasa: Tournée reportée pour Moïse Katumbi après un imbroglio autour de Goma

Attendu à Goma dimanche 26 mai, l'ancien gouverneur du Katanga et coordonnateur de Lamuka n'est finalement jamais arrivé. Selon son directeur de cabinet, l'autorisation d'atterrir à Goma n'a pas été donnée. La direction de l'aéronautique civile affirme le contraire.

Une délégation avec à sa tête Pierre Lumbi, vice-président de la plate-forme Ensemble, était arrivée à Goma dans la nuit de samedi à dimanche. Cette équipe avait été dépêchée pour préparer le début de la tournée prévue par Moïse Katumbi à travers le pays.

Mais le rendez-vous n'a pas été tenu. Dimanche, dans un tweet, Olivier Kamitatu, directeur de cabinet du coordonnateur de Lamuka, indiquait : « Faute d'autorisation, il ne peut arriver aujourd'hui. Il annoncera prochainement son programme ».

Le Président @moise_katumbi remercie toute la population de Goma qui s'est mobilisée en nombre pour l'accueillir ce dimanche. Faute d'autorisation,

il ne peut arriver aujourd'hui ! Il annoncera prochainement son programme.

De son côté, la direction de l'aéronautique civile affirmait, elle, avoir autorisé l'avion à atterrir à Goma avec « obligation de respecter les informations déclarées lors de la demande initiale ».

Mais selon des proches de l'ex-gouverneur du Katanga, l'autorisation n'a été accordée que pour se poser à Lubumbashi. Le jet de l'opposant a d'ailleurs finalement atterri dans le chef-lieu du Haut-Katanga dimanche après-midi.

Selon une source proche de la présidence, la tournée dans le pays de Moïse Katumbi devrait avoir lieu après les obsèques, cette semaine, d'Étienne Tshisekedi. Moïse Katumbi a prévu d'y assister en personne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.