Burkina Faso: Vente de produits alimentaires

L'épouse du chef de l'Etat, Sika Bella Kaboré, a officiellement ouvert les portes d'un nouveau super marché dénommé Liza Market, le samedi 25 mai 2019, à Ouagadougou.

Les habitants de Ouagadougou et ses environs disposent d'un nouveau supermarché. En effet, situé sur l'avenue Kwamé-Nkrumah et occupant une aire de 800 m2, Liza Market a officiellement ouvert ses portes au public, le samedi 25 mai 2019.

C'est l'épouse du chef de l'Etat, Sika Bella Kaboré, qui a inauguré cette grande surface aux standards internationaux de distribution de produits alimentaires (fruits et légumes, boucherie, charcuterie... ) et d'hygiène corporelle, entre autres.

Pour la promotrice, Alizèta Kambou / Bonkoungou, fille du Président-directeur général (PDG) du Groupe EBOMAF, l'inauguration de Liza Market est l'aboutissement d'un long processus débuté en 2012. Selon elle, Liza Market traduit également la volonté du Groupe EBOMAF de diversifier ses secteurs d'activités.

Avec divers produits africains notamment burkinabè et européens, Liza Market, ouvert du lundi au samedi de 7h 30 mn à 21 h 30 mn et le dimanche de 15h 00 mn à 21h 30 mn est, de l'avis de sa promotrice, l'expression du choix de la qualité accessible à tous.

«A travers sa situation emblématique sur l'a-venue Kwamé-Nkrumah dans des locaux bénéficiant à la fois des garanties de sécurité et de commodité, Liza Market entend contribuer au renforcement et à l'amélioration de la grande distribution à Ouagadougou», a-t-elle rassuré.

Alizèta Kambou / Bonkoungou a, par ailleurs, salué le soutien de l'épouse du Chef de l'Etat.

Faire des émules

Elle a aussi loué la contribution «discrète» de Sika Bella Kaboré au renforcement du tissu économique burkinabè avant d'adresser ses encouragements à tout le personnel de Liza Market. Elle a solli-cité un accompagnement sans faille du grand public pour faire prospérer son entreprise et ainsi faire des émules auprès d'autres promoteurs.

«Que cette ouverture solennelle qui intervient dans le mois béni du Ramadan soit un tremplin pour l'ensemble des filles et fils du Burkina Faso pour cultiver le vivre-ensemble et promouvoir la cohésion sociale», a déclaré Mme Kambou.

En retour, l'épouse du chef de l'Etat a félicité la promotrice de Liza Market pour l'offre de ce «beau fleuron» aux populations et salué son dynamisme. Elle a indiqué que ce supermarché va faciliter la vie des Ouagalais qui vont faire leurs achats dans un cadre agréable proche d'eux.

L'occasion faisant le larron, la Première dame du Faso a souhaité un joyeux anniversaire à Mme Kambou qui célébrait ses 29 ans d'existence et qui s'est lancée sur les traces de son papa, PDG de EBOMAF.

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat, Harouna Kaboré, a, pour sa part, soutenu que Liza Market est la preuve qu'il y a toujours de bonnes affaires à faire au Burkina Faso. «Autant, nous encourageons la transformation des produits locaux, autant nous soutenons la distribution à grande échelle des marchandises», a-t-il laissé entendre.

Le ministre Kaboré a, en outre, qualifié Liza Market d'œuvre qui renforce l'urbanité de Ouagadougou et d'audace entrepreneuriale. «Liza market est la preuve que ni la situation actuelle ni la conjoncture socioéconomique ne peuvent freiner la volonté de nos femmes et hommes d'affaires», a-t-il justifié.

Il a, de ce fait, reconnu la vaillance d'une femme jeune et dynamique ayant fait le choix de satisfaire sa clientèle avec des marchandises de qualité dans des conditions optimales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.