Congo-Kinshasa: CENI - Les Agents temporaires réclament leurs salaires

Ils prétendent être des agents temporaires de la Commission électorale nationale indépendante, CENI en sigle. Ces derniers, sont montés au créneau depuis la semaine dernière, afin de revendiquer leur "droit".

C'est ainsi que, devant le siège de la centrale électorale se trouvant sur boulevard du 30 juin, situé dans la commune de la Gombe, à quelques encablures de la gare centrale, ces femmes et hommes ont battu le macadam tout en revendiquant leur rémunération, cela, après qu'ils aient rendu de beaux et loyaux services à la nation congolaise avant, pendant et après les scrutins qui ont pourtant facilité l'alternance à la tête de la République Démocratique du Congo. Ces agents sont ceux qui ont travaillé pendant l'opération de la révision du Fichier électoral au mois de juillet 2017, a-t-on appris.

A les en croire, le Secrétariat exécutif provincial les avait reçu à maintes reprises pour remédier à cette situation. Hélas ! Les promesses se sont révélées être des feuilles mortes. Aucune suite favorable n'a été donnée. Et pourtant, certains de ces agents réclament un mois de salaire, alors que d'autres par contre réclament deux mois. C'est pourquoi, ces agents temporaires qui ont servi la nation congolaise, ont exprimé leur mécontentement devant le siège de la Commission électorale nationale Indépendante. Au final, ils ont déposé un mémorandum au bureau de cette institution indépendante.

Pour eux, non seulement ils ne sont pas payés mais aussi les agents de l'ordre qui ont sécurisé les personnels et les matériaux n'ont pas touché leur paie comme prévue. Parmi ces personnels, il y a notamment des contrôleurs techniques provinciaux, les membres du Centre d'Inscription, les membres de la sécurité pour ne pas les citer, qui n'ont pas été payés depuis 2017.

Ils accusent le Président de la CENI, Corneille Nangaa de mauvaise foi. Ils affirment que leurs salaires ont été déboursés avant l'organisation des élections mais... Visiblement, ils avaient longtemps saisi le Secrétariat Exécutif Provincial (CEP) qui s'occupe des affaires de la CENI mais ce dernier est resté muet et n'a plus donné aucune suite favorable jusqu'à ce jour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.