26 Mai 2019

Congo-Kinshasa: I.S.A.U - Serge NDUDI éclaire le public sur la digitalisation de l'architecture à l'aide de la solution BIM

La digitalisation en architecture, est un bien moyen pour concevoir des meilleures maquettes. En cela, Serge NDUDI, un de ceux qui ont pu exposer durant 4 jours des journées portes-ouvertes, reste confiant, optimiste et convaincu quant à cette assertion.

C'est pourquoi, il a tenté d'éclairer justement l'opinion estudiantine, en appelant ses collègues architectes, de s'approprier la maquette numérique et de solution BIM. A l'en croire, le monde évolue, la technique d'hier n'est pas forcement celle d'aujourd'hui, faudrait-il que les architectes congolais s'actualisent à chaque évolution, martèle-t-il.

Serge Ndudi a, en outre, ajouté que l'ordre national des architectes est une locomotive qui valorise l'architecte dont ce dernier est le conducteur du bateau au premier rang. Plusieurs étudiants et corps scientifiques ont rehaussé de leurs présences dans cette conférence. Cette troisième édition d'exposition d'œuvres d'art d'étudiants est organisée en vue de la valorisation et à la promotion des œuvres réalisées par les étudiants tout au long de leur parcours académique, sous le thème principal «Architecture écologique » Archie de la ligne à l'empreinte.

Le BIM permet de maîtriser le projet d'architecture en terme de coût, de gérer le projet, permettre d'avoir une vie large et de gagner en terme de temps dans l'élaboration d'une maquette numérique. L'architecte est sensé de répondre à toutes les normes et à tous les principes de l'architecture en vue de faire plaisir au bénéficiaire, car sur lui repose l'âme de la construction ou d'un projet. Les options que présentent la solution BIM, donnera à l'architecte une réussite dans toutes ses maquettes, a précisé Serge Ndudi.

Il était question, pour lui, de faire montre de son savoir-faire et des étudiants de l'institut supérieur d'architecture et d'urbanisme (I.S.A.U), par des expositions délicates, remplies d'expertise et de savoir-faire. Selon plusieurs étudiants de l'ISAU, l'architecture au Congo, n'est pas vraiment mise en valeur comme dans d'autres pays.

Quid le Bim et la maquette?

Le building information moderning est la modernisation des informations du bâtiment. C'est-à-dire, c'est un processus collaborateur autour de la maquette numérique, tout particulièrement la maquette 3D intelligente. Pour le panéliste, la maquette numérique 3D dans la passé n'avait pas l'élément essentiel qui est l'information.

Les solutions BIM permettent de travailler, de contrôler et de maîtriser le projet. Il permet un gain de temps et de coût en répondant au besoin et défis du monde actuel. Le BIM assure donc d'avoir une vie large et répondre au besoin lié à l'écosystème ou l'impact environnemental.

Pour Serge Ndundi, l'ordre national d'architecture (ONA) est venu donner une valeur aux maîtres du plan et de la construction, en le mettant au sommet. Il a appelé les étudiants à la prise de conscience de leurs vies estudiantines, en se formant à la peine et cette peine qui faira d'eux des responsables et des êtres utiles dans la société.

Il sied de souligner que le travail d'un architecte est de construire avant même que les maçons puissent construire, c'est une profession de l'esprit, un art, une technique rempli des calculs, des règles, et des principes.

Congo-Kinshasa

Le fonctionnement de la Céni une fois de plus sous le feu des critiques

En RDC, la Céni est depuis quelques jours en fin de mandat. Son vice-président est le seul à avoir… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.