Mali: EDM-sa s'acquitte d'une partie de ses dettes à hauteur de 90 milliards de francs CFA

Une bonne bouffée d'oxygène. La société Energie du Mali (EDM-sa) vient de s'acquitter d'une partie de ses dettes. La direction générale a réglé à hauteur de 90 milliards de francs CFA (153 millions $), les sommes dues aux principaux fournisseurs d'électricité.

La société espère ainsi réduire la fréquence des délestages électriques alors que la période d'hivernage approche. Grâce à ces nouvelles rentrées de fonds, les compagnies produisant de l'énergie dans le pays pourront en effet garder la production à un niveau assez important.

En fait, EDM-sa réduit significativement le montant de ses dettes qui s'élevait à 537 millions $ en mars 2018, un montant prévu pour s'accroître d'environ 350 millions $, au terme de l'exercice 2018.

En septembre 2018, la société avait mis en place un plan d'apurement de ses dettes, ce qui lui a permis d'éviter la rupture de l'approvisionnement par les entreprises de production électrique.

L'approvisionnement correct en d'électricité va-t- elle appartenir au passé ? Pour des observateurs, les principaux fournisseurs d'énergie à la société EDM-sa n'ont désormais aucune raison de ne plus assurer son approvisionnement correct en électricité après le règlement de leurs créances à hauteur de 90 milliards par l'Etat.

Selon eux, la mesure aura manifestement contribué à une nette baisse de la fréquence des coupures électriques dans nombre de quartiers de la capitale.

Par ailleurs, la réparation de certaines centrales en panne (trois groupes sur quatre) a permis également d'assurer l'approvisionnement régulier dans plusieurs secteurs à Bamako où nombre de clients ont vécu des moments difficiles pendant la période mars-avril derniers à cause des coupures intempestives d'électricité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.