Afrique: Un journaliste tué par l'explosion d'une mine au Tchad

communiqué de presse

Un journaliste-caméraman de la télévision nationale tchadienne a trouvé la mort samedi le 25 mai 2019 alors que le véhicule militaire à bord duquel il prenait place a explosé sur une mine.

Obed Nangbatna, journaliste-caméraman de Télé Tchad est mort dans l'exercice de ses fonctions aux côtés de quatre militaires tchadiens après que le véhicule de l'armée transportant les cinq hommes a heurté une mine.

Le convoi était en route pour la rive nord du Lac Tchad, où une attaque des positions de l'armée tchadienne par les islamistes s'était produite dans la nuit. Grièvement blessé dans l'explosion, le journaliste de 42 ans a succombé à ses blessures dans un hôpital militaire de N'djamena.

"C'est avec une grande tristesse que nous avons appris la mort du journaliste-caméraman Obed Nangbatna. Cet incident tragique, déclare RSF, rappelle combien les journalistes doivent faire preuve d'abnégation pour couvrir les zones de conflits armés, parfois même au péril de leur vie."

Le Tchad occupe la 122e place sur 180 dans l'édition 2019 du Classement de la liberté de la presse établi par RSF.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RSF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.