Congo-Kinshasa: Kasaï - Phénomène atrophie sexuelle, les pasteurs recommandent la prière

Le phénomène qui fait rétrécir le sexe masculin inquiète plus d'une personne à Tshikapa. À la recherche de solution, les hommes de Dieu sont mis à contribution par l'autorité provinciale.

C'est dans ce cadre que le gouverneur Dieudonné Pieme Tutokot a tenu, ce lundi 27 mai 2019, la réunion du conseil provincial de sécurité élargie aux hommes de Dieu.

L'Abbé Ntumba Muena Mwanza de la paroisse catholique Budikadidi et le pasteur Emmanuel Munganga de l'église champ béni étaient invités comme témoins pour fournir plus d'informations. Au sortir de cette réunion, les deux hommes de Dieu qui disent avoir reçu plusieurs cas dans leurs églises appellent à la prière.

Face à cette situation, l'Abbé Ntumba Muena Muanza, appelle à l'unité pour éradiquer ce phénomène fétichiste. Le prêtre annonce des prières dans sa paroisse et une marche des mamans pour conjurer ce mauvais sort.

« Que toutes les confessions religieuses de la ville de Tshikapa, organisent les veillées de prière et la marche des mamans pour qu'ensemble, nous puissions conjurer le mal. Nous devons agir vite. On ne doit pas trainé le pas comme ce fut le cas avec le phénomène Kamuena Nsapu » a-t-il déclaré à la presse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.