Guinée: Banlieue de Conakry - Le fils d'un militaire tue son ami avec le fusil de son père

La criminalité devient de plus en plus préoccupant en Guinée. Un jeune d'une quinzaine d'années a tué son ami de treize ans ce dimanche 26 mai 2019 à Sangoya dans la commune de Matoto en banlieue de Conakry.

Selon des informations recueillies sur place, le présumé assassin du nom de Robert aurait utilisé l'arme de son père qui est militaire à la retraite pour tuer son ami Bangaly Keita.

À en croire nos sources, un autre enfant témoin des faits a été poursuivi avec l'arme par le meurtrier pour peut être éviter qu'il témoigne.

« Dès qu'il a tué son ami, le témoin a fuit mais il a été pourchassé par l'assassin qui voulait certainement l'éliminer. Le petit a été sauvé par le voisinage.

Avant l'arrivée des services de sécurité, le frère du présumé assassin qui est gendarme a caché son petit. Finalement les forces de sécurité qui sont arrivées sur place n'ont pu arrêter que le jeune témoin.

La concession familiale de Robert est sécurisée par des gendarmes. Pour l'instant tout est calme ici », explique notre source qui a requis l'anonymat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.