27 Mai 2019

Guinée: Axe Conakry-Kindia - Des coupeurs de route emportent près de 130 millions GNF en 24 heures

Des bandits lourdement armés sèment la terreur sur les routes de la Guinée. Deux attaques ont été signalées sur la route nationale numéro 1 cette fin de semaine.

La première a eu lieu à l'aube le mercredi 22 mai 2019 à la sortie de la ville de Coyah. Là, c'est la voiture de Alkaly Bangoura joueur du Syli national de Guinée qui a été attaquée. Venu en Guinée pour le regroupement du Syli qui se prépare pour la coupe d'Afrique des nations.

Les malfrats ont emporté 117 millions de francs guinéens(GNF). Selon des sources proches de la victime, ce footballeur qui évolue en Arabie Saoudite voulait profiter de son séjour pour rendre visite à ses parents et terminer le chantier de sa maison à Kindia.

La deuxième attaque a eu lieu aux environs de 2 heures du matin dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 mai 2019 à Kolenté dans la préfecture de Kindia.

Selon une source syndicale, c'est un taxi en provenance de Pita pour Conakry qui a été la cible des bandits habillés en tenue militaire et armés de fusils de guerre.

À en croire nos sources, les bandits ont réussi à emporter 12 millions 600 mille francs guinéens, des téléphones. Un des passagers du véhicule a été blessé par les balles des malfrats qui ont opéré avec une moto TVS.

Il y a environ deux semaines, un conducteur d'un taxi en provenance de Conakry pour Bantiguel (Pita) avait été tué par un groupe de bandits sur la route Mamou-Dalaba.

Guinée

Dalaba - Trois personnes dont deux élèves trouvent la mort dans un accident de la circulation

Les routes continuent d'endeuiller des familles en Guinée. Un grave accident de la circulation s'est produit dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.