27 Mai 2019

Guinée: Banlieue de Conakry - Les locaux de C24news.info cambriolés, des ordinateurs et une forte somme d'argent emportés

L'insécurité a pris une allure inquiétante en Guinée. Il ne se passe plus une journée sans qu'il y ait d'attaque armée, de vol, viol etc. Les locaux de C24news.info ont reçu la visite d'un groupe de malfrats aux environs de 14 heures ce vendredi 24 mai 2019 à Bambeto dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

Au micro de notre reporter, Boubacar Diallo PDG de C24news.info a expliqué les faits.

« C'est effectif. C'est vers 13 heures 30 que je suis venu ici. J'ai trouvé le vigile au portail. Il a ouvert j'ai fait rentrer ma voiture.

Ensuite je suis venu ici au bureau au 5ème pour faire mes ablutions. Lorsque j'ai fini j'ai fait appel à mon ami qui était dans son bureau pour qu'on aille à la mosquée pour la prière du vendredi.

Nous sommes revenus vers 14 heures 10 trouver que la porte n'était pas fermée. Je me suis dirigé directement vers mon bureau.

J'ai trouvé là aussi que la porte est défoncée et mon collègue a constaté la même chose dans son bureau. En ce qui concerne les objets emportés, je ne peux pas vous dire tout parce que depuis que j'ai constaté les dégâts je suis complètement bouleversé.

Ce qui est sûr, il y avait deux ordinateurs portables dans mon bureau, l'ordinateur de mon ami aussi a été emporté.

Les cachets de l'entreprise, les chéquiers, deux sacs contenant plusieurs objets, deux mille dollars américains, cinq millions de francs guinéens, un million de francs guinéens qui étaient dans mon bureau ont été volés.

Mon ami aussi avait trois mille et quelques euros dans son bureau. Tout a été emporté avec nos deux passeports, mais aussi les passeports de madame et les enfants. Dès qu'on a fait ce constat, on a appelé le propriétaire du bâtiment qui est venu constater les faits.

Il a ensuite appelé le patron de la société de gardiennage qui à son tour est venu avec son équipe.

C'est ainsi que j'ai fait la plainte au niveau la brigade de recherche de Kipé qui a dépêché une équipe. Le vigile qui assurait la garde a été déposé à la gendarmerie. Et une enquête a été ouverte », nous-t-il confié.

Sur place, on nous a informé que la chambre d'un autre locataire du bâtiment a aussi été cambriolé au même moment. Les assaillants auraient pris là aussi deux millions de francs guinéens et deux complets bazins.

C'est la deuxième attaque dans ce bâtiment depuis le début de l'année. Un autre locataire trouvé au rez-de-chaussée nous a fait savoir qu'il y a environ deux mois, des inconnus lui ont volé 3050 euros appartenant à un de ses cousins.

Guinée

Des expulsions forcées draconiennes

Le gouvernement guinéen a rasé des milliers de maisons dans la capitale du pays, Conakry, laissant les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.