Cameroun: Douala ART fair - L'acte 2 dans les starting-blocks

La deuxième édition de la toute première foire d'art contemporain en Afrique subsaharienne se tiendra à Douala du 31 mai au 02 juin 2019

Placée sous me thème « flying over central africa», la deuxième édition de la Douala art fair se veut comme une édition va pouvoir réellement structurer l'art contemporain dans la sous région ceci après le constat fait par les organisateurs selon lequel les compétences des artistes d'Afrique centrale ne sont pas très bien exposées. Il est donc question à travers cette foire de créer une véritable plateforme d'exposition d'art contemporain en Afrique centrale.

L'accent cette année est mis sur la scenographie. Après donc l'appel à candidatures lancé, sur la centaine d'artistes ayant fait acte de candidature, seuls 38 ont été finalement retenus celà démontre la rigueur du jury affrété à cette tâche.ils sont donc originaires de RDC, du Congo Brazzaville, du Tchad et évidemment du Cameroun qui viendront exposer leur œuvres à la Douala art Fair.

Il faut dire que la première édition a conforté les organisateurs sur l'opportunité d'avoir mis sur pieds la Douala art fair étant donné qu'en Afrique centrale, il ya très peu de galerie d'art. Cette deuxième édition qui est celle de la confirmation a pour objectif de créer une véritable génération d'acheteurs camerounais et Par la même occasion faire conserver au Cameroun son statut d'«afrique en miniature» donc carrefour de toutes les tendances artistico-culturelles, où le savoir-faire des artistes africains trouve toute la considération, la valorisation et l'estime nécessaire pour s'imposer au niveau mondial. Déjà que la dernière édition a permis d'aller à la Beyrouth art fair ce qui a donné une plus grande visibilité aux artistes.

Tout est donc fin prêt du côté de canal olympia à Bessengue pour accueillir les amateurs d'art contemporain lors du vernissage ce 31 mai.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.