Sénégal: Présidence du dialogue national - Le FRN propose Famara Ibrahima Sagna

Le président Macky Sall serrant les mains d'opposants à l'ouverture du dialogue national au Sénégal, le mardi 28 mai 2019 à Dakar

Le Front de résistance nationale (Frn) prendra part au dialogue national initié par le chef de l'Etat, Macky Sall, et lancé ce jour, au palais. L'annonce a été faite dans un communiqué signé par Mamadou Diop Decroix qui sera à la tête de la délégation du Front.

L'opposition regroupée autour du Frn n'a pas manqué par ailleurs de proposer Famara Ibrahima Sagna pour présider le dialogue national, mais aussi une liste de 5 personnalités pour la commission cellulaire du dialogue politique.

Le suspense est désormais levé sur la participation ou non de l'opposition regroupée autour du Frn au dialogue national auquel le président de la République convie toutes les forces vives de la Nation.

En effet, l'opposition dite «significative» prendra part au lancement dudit dialogue par le président Macky Sall ce jour, mardi 28 mai, au palais.

La confirmation de la présence du Frn, qui avait posé des préalables à toute participation, a été faite par Mamadou Diop Decroix, à travers un communiqué sanctionnant la plénière du Frn tenue le dimanche 26 mai dernier.

Dans la note en notre possession, le leader d'Aj/Pads, non moins coordonnateur du Frn indique qu'il a été décidé qu'une délégation sera conduite par lui-même pour représenter le Front.

Mieux, pour la présidence dudit dialogue national, le Front propose la personnalité de Famara Ibrahima Sagna, ancien ministre sous Diouf. Une proposition qui rejoint celle faite par le leader du Bcg, Jean Paul Dias.

Ne s'en limitant pas là, l'opposition regroupée autour du Frn est allée plus loin dans ses propositions. En fait, Mamadou Diop Decroix et compagnie ont avancé des noms de personnalités dans le cadre de la mise en place de la commission cellulaire.

Ainsi ont été cités les noms du Général Mouhamadou Lamine Keita, Pr Babacar Kanté, le Pr Serigne Diop, le Pr Kader Boye et enfin Mazide Ndiaye.

Ainsi donc, tout semble fin prêt pour le démarrage du dialogue politique sur le processus électoral et aussi du dialogue national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.