Cameroun: Crise anglophone - Le président des jeunes de l'UNDP démissionne

Photo: wikipédia
Bamenda ville du nord ouest au Cameroun épicentre de la crise anglophone.

C'est par le canal d'une lettre de démission adressée au président national de son parti politique que Ndansi Elvis, président des jeunes de l'UNDP( Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès) et membre du comité central de cette formation politique a annoncé sa démission.

La goûte d'eau qui a fait déborder le vase et suscité la démission de Ndansi Elvis est le silence de son parti sur la crise qui secoue actuellement les régions anglophones du Cameroun

Dans sa lettre de démission déposée au siège de l'UNDP le lundi 27 mai 2019, Ndansi Elvis déplore également le fait que son partie continue à à collaborer avec le RDPC alors que ce dernier "refuse de trouver une issue à la crise anglophone"

Pour le moment, le démissionnaire de l'UNDP n'a pas encore communiqué sur ses futures projets politiques

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.