28 Mai 2019

Kenya: La banque centrale maintient son taux directeur à 9%

Le comité de politique monétaire a indiqué qu'il maintenait les taux dans un environnement où l'inflation est maîtrisée.

Le crédit au secteur privé a augmenté de 4,9% en avril, contre 4,3% en mars, et prévoit une nouvelle croissance cette année, malgré les plaintes des banques selon lesquelles un plafond des prêts commerciaux créerait un resserrement du crédit. La croissance du crédit est restée bien en dessous du taux cible de 12-15% fixé par la banque centrale, une croissance suffisante pour soutenir le développement économique.

« Le comité a noté que les anticipations d'inflation restaient bien ancrées dans la fourchette cible, mais qu'il fallait rester vigilant sur les possibles retombées des augmentations récentes du prix des denrées alimentaires et du carburant », a déclaré Patrick Njoroge, gouverneur de la CBK, à la suite de la réunion du Comité de politique monétaire ce lundi.

Service de prêt par téléphone mobile

L'organisme de réglementation a souligné que l'accès limité du secteur privé devrait être débloqué pour le reste de l'année grâce au lancement d'un service de prêt par téléphone mobile destiné à acheminer le crédit aux petites et moyennes entreprises du pays.

Les PME se verront proposer des prêts non garantis d'un montant compris entre 30 000 et 250 000 shillings , avec une période de remboursement comprise entre un et 12 mois avec un taux d'intérêt de 9 %.

Les prêts bancaires normaux sont plafonnés à 13 %. Les banquiers affirment que le plafonnement des taux des prêts commerciaux à quatre points de pourcentage au-dessus de l'indice de référence les a obligés à réduire les prêts aux groupes à risque élevé. Selon CBK, le ratio des prêts non productifs bruts par rapport aux prêts bruts est passé de 12,8 % en février à 12,9 % en avril 2019.

Kenya

Arrestation du ministre des Finances pour corruption

C'est un vrai coup de filet anticorruption. Au Kenya, le procureur accuse une trentaine de personnes, dont le ministre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.