Sénégal: À la table minutée du dialogue national convié par le Président Macky SALL

Au lendemain de sa victoire aux dernières élections présidentielles du 24 Février 2019, le président de la République du Sénégal, Macky Sall avait lancé un appel au dialogue pour un Sénégal émergent.

Ce mardi 28 mai 2019, le Chef de l'État, Macky Sall, va procéder au lancement officiel du dialogue national. Au palais présidentiel, où se tient la cérémonie, de nombreuses personnalités politiques, syndicales, religieuses ont répondu à son appel. Du côté de l'opposition, si Me Abdoulaye Wade a annoncé que son parti, le Parti démocratique sénégalais (PDS) ne serait pas représenté, Oumar Sarr le secrétaire général du PDS, est y bien présent. Grosse interrogation sur cette participation alors que son parti a décidé de ne pas s'y rendre.

Le Front de résistance national (FNR) est également représenté par Mamadou Diop Decroix avec une forte délégation. Toutes les composantes vives de la nation sont représentées à ce dialogue national.

Ibrahima Famara Sagna, l'homme de consensus

Après le lancement officiel des travaux, le dialogue continuera avec la mise en place d'un Comité de pilotage qui sera présidé par une personnalité neutre en l'occurrence M. Famara Ibrahima Sagna. Ce dernier qui est considéré comme un homme de dialogue, d'ouverture a été désigné par consensus pour faciliter les discussions. Aussi bien pour le pouvoir que l'opposition, Famara SAGNA fait l'unanimité.

Tout au long de ce dialogue, des thèmes comme la sécurité mais aussi la sécurisation de nos frontières, l'environnement, l'émergence, l'économie et la stabilité politique du pays entre autres seront abordés. Toutes les conclusions tirées de ce dialogue seront remises au Chef de l'État pour application.

S'agissant de la grâce présidentielle pour l'ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, le président Sall dit attendre la fin de la procédure, pour se prononcer.

La recrudescence des cas de violences et de meurtres dans le pays sera aussi abordé. «Il faut couper le mal à la racine, tout commence dans nos maisons», a prévenu le président de la République.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.