Congo-Kinshasa: L'ASADHO condamne l'immixtion des services de renseignements dans le secteur minier

L'association Africaine de défense des droits de l'homme (ASADHO) dénonce la détérioration du climat des affaires dans le Haut Katanga. Dans un point de presse tenu mardi 28 mai à Kinshasa, son président national, Jean-Claude Katende, a condamné l'immixtion des services de renseignements dans le secteur minier.

Il dénonce les instructions de services de renseignements d'intercepter, sans motifs, à la frontière de Kasumbalesa, les véhicules des certaines sociétés spécialisées dans le transport des produits et engins miniers.

Pour Jean Claude Katende, cette immixtion sabote les efforts du chef de l'Etat pour l'amélioration du climat des affaires en RDC.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.