Burkina Faso: Axe Bobo-Banfora - Un gendarme tué dans un braquage

Un gendarme a trouvé la mort dans un braquage sur la route nationale n°7, axe Bobo-Banfora, dans la matinée du 28 mai 2019. La veille, c'est un jeune civil qui avait été tué sur l'axe Banfora-Mangodara dans un autre braquage. Ces morts liées aux coupeurs de route en ajoutent à l'inquiétude de la population déjà traumatisée par les attaques djihadistes.

Le braquage qui a occasionné la mort du gendarme a été perpétré sur l'axe Bobo-Banfora, à une vingtaine de kilomètres de Banfora, sur les collines, peu avant la ville de Toussiana. Selon nos sources, 4 bandits armés de kalachnikov, d'un pistolet et d'une machette ont barré la route. Et un car de transport en commun est tombé en premier dans l'embuscade peu avant 6h du matin. Il s'agit d'un de la compagnie de transport « TWK » qui effectue la ligne Abidjan-Ouaga. Arrivés cagoulés, ces individus, toujours selon nos sources, ont finalement agit à visage découvert, ce qui a permis aux témoins de donner des descriptions de leurs profils. C'est pendant qu'ils fouillaient les passagers du car que l'infortuné gendarme, en partance pour Bobo dans son véhicule personnel, est tombé dans l'embuscade. Dans sa tentative pour échapper aux bandits, ces derniers n'ont pas hésité à ouvrir le feu et il a été mortellement atteint au niveau de la poitrine. Il a perdu le contrôle du véhicule et a percuté un arbre sur le bas-côté de la route.

La gendarmerie de Banfora en a été alertée aux environs de 6h40 mn et elle s'est rendue sur les lieux. Mais les bandits ont réussi à s'évanouir dans la nature après leur forfait et en tirant en l'air. La victime étant en civil, c'est après les constatations d'usage que les pandores ont découvert qu'elle était un des leurs. En poste à la gendarmerie de Yendéré, il s'appelait l'adjudant Bazongo Yamboué, 41 ans.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ces événements suscitent la crainte d'une recrudescence des braquages dans la région des Cascades. La veille, c'est-à-dire le 27 mai 2019, à l'aube, un autre braquage sur l'axe Banfora-Mangodara a fait un mort, un jeune d'une trentaine d'années du nom de Sory Nabalfo. Il a été poignardé par les bandits, qui ont bloqué durant des heures leurs victimes avant de disparaître dans la nature peu avant l'arrivée de la gendarmerie. Ce jeune comme le pandore n'ont pas eu de chance faute de secours à temps et se sont vidés de leur sang. Venus sur deux motos, les braqueurs de Mangodara correspondraient aux signalements de ceux qui ont tué l'adjudant de gendarmerie. Depuis, les forces de l'ordre sont mobilisées et ratissent la zone selon nos sources.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.