Sénégal: Dialogue national - Des acteurs politiques demandent la libération de Khalifa Sall

Dakar — Des responsables de l'opposition ont demandé, mardi, à l'ouverture du dialogue national, la libération de l'ancien maire de Dakar Khalifa Sall, en prison depuis 2017.

Dans son intervention, l'actuel maire de Dakar, Soham El Wardini, a plaidé pour la libération de son prédécesseur.

Il est temps que Khalifa Sall soit libéré, a-t-elle lancé, estimant qu'il urge de "dépasser les tensions politiques et de libérer Khalifa Sall".

Au nom du Front de résistance nationale (FRN), Mamadou Diop Decroix a abondé dans le même sens.

Le secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais (PDS) Omar Sarr, a aussi lancé un appel pour la libération de l'ancien maire de Dakar.

Dans sa réponse, le président Macky Sall a souligné en wolof que Khalifa Sall était son "doomu baay", une façon de mettre en exergue leur patronyme commun.

Mais il a tenu à préciser que tant que la justice suivra son cours, il ne pourra pas intervenir dans cette affaire, soulignant l'importance qu'il accorde à la séparation des pouvoir exécutif et judiciaire.

"Que la paix soit avec Khalifa Sall. Mais, ce que je voudrais préciser, c'est que ce n'est pas le président de la République qui rend justice mais plutôt les juges", a-t-il dit.

"Tant que la procédure est pendante devant la justice, le Président ne peut rien faire. On gracie une personne quand toutes les voies de recours sont épuisées. Mais, tant que la procédure n'est pas terminée, je ne peux rien faire", a-t-il précisé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.