Tunisie: "Marsa Enchères" affiche un record - L'oeuvre majeure "La Rencontre des Epoux" (1967) d'Ammar Farhat adjugée à 180.000 dinars

Tunis/Tunisie — TUNIS, 29 mai (Rédaction TAP)-L'Huile sur Toile "La Rencontre des époux", une oeuvre majeure de grand format d'Ammar Farhat (1911-1987), et datée de 1967, a été adjugée à 180.000 dinars tunisiens (dt) lors d'une vente aux enchères d'oeuvres d'art en Tunisie, chez la maison de vente Marsa Enchères, apprend l'agence TAP auprès de son directeur et fondateur Seif Chaouch.

Cette oeuvre fait partie d'un héritage de famille: le père du propriétaire était ami avec Ammar Farhat, Zoubeir Turki et Safia Farhat. Cette oeuvre majeure de l'artiste-peintre de scènes typiques, figures et natures mortes est une huile sur toile de format 97x132 cm: son propriétaire était sur le point de la vendre à 70 000 dt. "L'oeuvre, exposée par feu Ammar Farhat à 300 dinars à l'époque, est en parfait état et n'a jamais quitté son cadre d'origine".

Le fondateur de Marsa Enchères, première maison de ventes aux enchères en Tunisie, spécialisée dans les œuvres d'art, a adjugé une oeuvre exceptionnelle d'Ammar Farhat pionnier de l'Ecole de Tunis, à 180 000 dt, le 15 mai 2019 dans une vente aux enchères Live à la Galerie Alexandre Roubtzoff à la Marsa. Les enchères sur cette oeuvre majeure provenant d'un héritage de famille se sont faites online, par téléphone et dans la salle.

En dépit des "efforts engagés depuis sa création en vue de lancer le processus des ventes aux enchères d'œuvres d'art en Tunisie, Marsa Enchères n'a pas eu l'écho qu'elle mérite jusqu'aujourd'hui, au moment où les médias à l'étranger ne ratent aucune occasion qui se présente pour parler des artistes importants, des oeuvres majeures de leur patrimoine, et des records réalisés aux enchères chez Christie's, Sotheby's, Drouot etc... pour ces oeuvres" a tenu à préciser Seif Chaouch. D'ailleurs, son oeuvre authentique "La mariée tunisienne" (1952), huile sur toile, (65x54.5 cm) a été adjugée à 33 000 euros chez la maison de vente parisienne Gros & Delettrez en 2008.

Marsa Enchères "qui se bat à travers le mécanisme des enchères à structurer le marché de l'art en Tunisie en répertoriant les résultats des ventes (ce qui commence à créer la cote des artistes tunisiens)", a-t-il précisé à l'agence tap, "lance le processus des ventes aux enchères d'œuvres d'art en Tunisie, que ce soit dans le cadre d'un héritage, déménagement, pour assurance ou en vue de vente, en offrant gratuitement des estimations pour les œuvres dont les propriétaires ont l'intention de vendre ce qui les éclairera sur les trésors cachés chez eux".

Comme toutes les maisons de ventes aux enchères au monde, Marsa Enchères permet aux propriétaires de vendre leurs œuvres rapidement, au meilleur prix et en toute transparence aux enchères ou de gré à gré avec une commission variant de 5 à 15%.

La maison de vente Marsa Enchères, fondée en janvier 2018, a aujourd'hui à son effectif 13 ventes aux enchères.

Première maison de ventes aux enchères en Tunisie, spécialisée dans les œuvres d'art: peintures, sculptures, mosaïques, céramiques, tapisseries, gravures etc, cette structure est aussi un lieu d'échange permanent où les collectionneurs et amateurs, disposent d'un réservoir inépuisable d'œuvres d'art, exposées à la salle à La Marsa et en parallèle sur son site (www.marsa-encheres.com)

Marsa Enchères organise tout au long de l'année, des ventes online dont la durée est de 7 à 14 jours, des ventes Live qui se passent le même jour dans la salle, online (suivies par vidéo en direct) et par téléphone ainsi que des ventes de Gré à Gré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.