29 Mai 2019

Seychelles: L'initiative pour la transparence des pêches, visant la bonne gouvernance et la responsabilité, désormais basée au pays

Une organisation internationale visant à assurer la bonne gouvernance, la transparence et la responsabilité dans le secteur mondial des pêches sera désormais basée aux Seychelles.

Le secrétariat international de l'Initiative pour la transparence des pêches (FiTI) sera situé dans la nation insulaire à la suite d'un engagement faite par les Seychelles l'année dernière.

Les Seychelles se sont engagées à accueillir le secrétariat à la conférence «Nos océans», tenue à Bali en 2018. Le secrétariat international de la FiTI, Victoria, a été officiellement inauguré à State House mardi.

Le vice-président Vincent Meriton, qui détient le portefeuille de l'économie Bleue, a déclaré que l'ouverture du secrétariat aux Seychelles était le premier siège social de l'Initiative pour la transparence internationale situé dans le sud de la planète.

«La pêche durable est et sera particulièrement difficile dans l'océan Indien. Notre océan est peuplé de nombreux États côtiers dont le contexte socio-économique, la culture et les aspirations diffèrent grandement », a déclaré M. Meriton.

Le vice-président espère qu'avec l'établissement du secrétariat aux Seychelles, "le soutien de la communauté internationale sera renforcé, car il est essentiel à son succès dans les premières années de son existence".

Le secrétariat international de la FiTI à Victoria a été officiellement lancé à State House mardi.

Philippe Michaud, conseiller spécial au Département de l'économie bleue des Seychelles, a déclaré que "la transparence est indispensable pour garantir la bonne gestion des ressources, la validité et la crédibilité des informations et que le gouvernement puisse défendre les décision qu'il prend.

Il est important d'avoir la participation de tous les acteurs impliqués et que ces parties prenantes puissent avoir leur mot à dire», a-t-il déclaré.

De son côté, le directeur du secrétariat international de la FiTI, Sven Biermann, a déclaré que la plupart des pays et des îles du monde entier font face à un défi complexe.

Les pays doivent veiller à ce que le secteur de la pêche génère des revenus et assure la sécurité de l'emploi, de la nourriture et de la nutrition à des millions de personnes, tout en veillant à la préservation de la biodiversité marine pour les générations futures, a-t-il déclaré.

La pêche est le deuxième contributeur à l'économie des Seychelles, un groupe de 115 îles de l'océan Indien occidental.

«Pour atteindre ce que nous appelons une pêche durable, nous devons prendre en compte les aspects économique, social et environnemental, et ces trois dimensions sont interdépendantes», a déclaré M. Biermann.

Il a expliqué que "ce n'est pas quelque chose qu'un acteur, un actionneur ou un gouvernement peut faire seul".

"Au lieu de cela, un problème aussi complexe doit être résolu par des efforts collectifs, y compris ceux du gouvernement, des entreprises et de la société civile, en tenant compte de leurs perspectives, de leurs expériences et de leurs attentes pour prendre des décisions judicieuses et équitables", a déclaré M. Biermann.

Seychelles

La coalition de l'opposition des Seychelles annonce leur processus de sélection des candidats à la présidentielle pour 2020

La principale coalition de l'opposition des Seychelles, Linyon Demokratik Seselwa (LDS), a annoncé au cours du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.