Cameroun: Présidentielle 2018, l'UA valide le recomptage des voix

L'Union Africaine, dans sa "Communication 718/19 Maurice Kamto et Mouvement pour la Renaissance du Cameroun Contre République du Cameroun" adoptée par la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples lors de la 64ème session ordinaire du 24 avril au 14 ma2019 à Sharm El-Sheikh République Arabe d'Egypte, reconnaît la violation "prima facie" de la Charte africaine à l'occasion de la dernière élection présidentielle camerounaise d'Octobre 2018, ainsi qu'à l'occasion du contentieux post électoral conduit par le Conseil

Constitutionnelle du Cameroun à la suite de ces élections truquées et en violation des engagements du Cameroun en cette matière.

L'Union Africaine autorise donc un examen préalable à l'éventualité de la saisine de la Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples, tel que souhaité par le Président élu Maurice Kamto contre le régime illégitime de Yaoundé.

Après des violations répétées du droit et d'innombrables dénis de justice démontrés par la "justice" camerounaise à l'encontre du Président élu Maurice Kamto, de sa coalition gagnante, du MRC et des centaines de prisonniers politiques du fait de leur engagement dans la Résistance Nationale pacifique, l'instance panafricaine vient ainsi d'amorcer la restauration du bon droit et de la justice au Président élu Maurice KAMTO.

Un cap déterminant vient donc ainsi d'être franchi en démontrant plus que jamais le bien fondé, la justesse, et la noblesse de la cause défendue par le Plan National de Résistance du Président élu Maurice Kamto, de la coalition gagnante autour de lui et du MRC.

Plan s'opposant pacifiquement au Holdup électoral, à la guerre au Nord-ouest et au Sud-ouest, ainsi qu'au détournement des fonds publics sous couvert la prétendue organisation de la CAN2019.

Plan instaurant par ailleurs le 1er juin et le 8 juin comme journées historiques pour la Résistance Nationale pacifique.

Yaoundé, le 29 mai 2019

Le Porte-parole

BIBOU NISSACK Olivier

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.