Congo-Brazzaville: Lékoumou - Les autochtones impliqués dans la sécurité alimentaire

Une vingtaine de jeunes et femmes autochtones suit une formation qui leur permettra de se lancer dans les activités agricoles, afin de lutter contre la malnutrition et améliorer leurs revenus.

La problématique de la sécurité alimentaire nécessite la mobilisation de toutes les couches sociales. Ce qui explique l'intérêt du projet de formation agricole de la population autochtone, dans le département de la Lékoumou, fondée sur l'apprentissage de la culture des denrées alimentaires, notamment le maïs ainsi que sa transformation.

Le projet, initié par Karine Zere Nzimba, est exécuté par son Association debout femmes autochtones du Congo, avec l'appui financier du Fonds international de développement agricole à travers l'association Samburu Women Trust, une branche de cette institution qui s'occupe des questions des autochtones au niveau de la sous-région d'Afrique centrale.

La formation de ces autochtones va durer deux ans, avec pour finalité de mettre en place des coopératifs pour une grande mobilisation de cette population autour des activités agricoles. Par la suite, ceux qui sont formés se mettront à la disposition des autres en relayant les connaissances acquises en matière agricole et de contrôle nutritionnel dans les cent quarante-cinq foyers du village Ingolo II.

Les autorités locales, notamment le sous-préfet de Zanaga, Frédéric Ngoulou, et la directrice départementale des Peuples autochtones de la Lékoumou, Mariette Tchibouka Tchikaya, qui ont assisté au lancement du projet, apporteront sans nul doute leur pierre à l'édifice.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.