29 Mai 2019

Angola: La réfection de la route de Mabudas coûte plus de 300 millions de kwanzas

Caxito (Angola) — 380 millions de kwanzas ont été déboursés pour la réfection de sept kilomètres de principales artères du siège communal de Mabubas, dans la municipalité de Dande, province de Bengo.

La remise en état de ces voies de communication vise à faciliter la libre circulation de personnes et de biens, a expliqué mercredi la gouverneure provinciale, Maria Quiosa.

Ayant commencé en décembre 2018, ces travaux, qui ont permis jusqu'ici la réparation de 70 pour cents de la route, pourraient se terminer en juillet prochain, a précisé la gouverneure en marge d'une visite sur le chantier.

Maria Quiosa a fait savoir que la réfection des routes s'inscrit dans le cadre du Programme d'investissements Publics (PIP), qui vise à asphalter sept kilomètres de la voie reliant la Route Nationale 125 au siège de la commune de Mabubas.

Outre la réparation des routes, a-t-elle indiqué, des travaux de construction de fossés de drainage et d'installation de signaux vertical et horizontal se déroulaient également dans la région.

Angola

Huíla - L'ouverture du centre d'hémodialyse différée

L'ouverture au public des services du Centre d'hémodialyse de la province de Huíla, initialement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.