29 Mai 2019

Libye: Affrontements au pays - Washington et Le Caire appellent au calme

Les Etats-Unis et l'Egypte qui soutient le maréchal libyen Khalifa Haftar, ont appelé, le 28 mai, au calme alors que l'homme fort de l'est de libyen poursuit son offensive contre Tripoli.

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, s'est entretenu de la crise libyenne au téléphone avec le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri, a indiqué le département d'Etat.

Les deux responsables ont évoqué « le besoin urgent de parvenir à une solution politique en Libye et d'empêcher toute escalade », selon sa porte-parole, Morgan Ortagus.

Depuis le lancement le 4 avril dernier de l'offensive des partisans de Khalifa Haftar contre Tripoli, les combats ont fait au moins cinq cent dix morts, près de deux mille cinq cents blessés et poussé à la fuite plus de quatre-vingt mille personnes, selon des agences de l'ONU.

La Libye est plongée dans le chaos avec des luttes de pouvoir et des milices qui font la loi depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, en 2011, après une révolte populaire soutenue par une intervention militaire occidentale.

Libye

11 chaînes de télévision interdites dans l'est du pays

Reporters sans frontières (RSF) réclame des explications au gouvernement intérimaire, basé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.