Algérie: Ramadhan - Saisie de 41 t de produits impropres à la consommation en 20 jours

Alger — Un total de 41 tonnes de produits non conformes ou impropres à la consommation, estimées à 9,28 millions de DA, ont été saisies durant les 20 premiers jours du mois de Ramadhan, a indiqué mercredi le ministère du Commerce dans un communiqué.

Pas moins de 19.337 interventions ont été effectuées et orientées vers les différentes sphères d'approvisionnement, et ce, dans le cadre des opérations de contrôle de la qualité et la répression des fraudes menées par les services du ministère du Commerce, a précisé la même source.

Celles-ci ont permis la constatation de 667 infractions aux règles de la qualité traduites par l'établissement de 593 procès verbaux et la proposition de fermeture de 29 locaux commerciaux.

Les principales infractions constatées ont concerné, entres autres, les défauts d'hygiène et innocuité des denrées alimentaire (220 infractions soit 33%), la détention et mise en vente de produits impropres à la consommation (145 infractions soit 21,7%), l'absence d'autocontrôle (81 infractions soit 12,1%), le non respect de la température de conservation (33 infractions soit 4,9 %), le défaut d'étiquetage (33 infractions soit 4,9%), ainsi que la détention et la mise en vente de produits non conformes (28 infractions soit 4,2%).

En matière de contrôle des pratiques commerciales, les services concernés ont réalisé 20.082 interventions lesquelles ont donné lieu à la contestation de 1.059 infractions sanctionnées par l'établissement de 1.021 procès verbaux et la proposition de fermeture de 70 locaux commerciaux.

En outre, ces interventions ont permis la mise au jour de transactions commerciales sans factures pour un montant de 1.582 millions de DA et la saisie de marchandises pour une valeur de 660.30 millions de DA.

A cet effet, les principales infractions constatées ont touché le défaut de publicité des prix et des tarifs (321 infractions soit 30,31%), le défaut de facturation (121 infractions soit 11,42%), l'opposition au contrôle (90 infractions soit 8,49%), le défaut du registre du commerce (87 infractions soit 8,21) et des pratiques de prix illicites (18 infractions soit 1,69%).

Au total, le bilan a fait ressortir 39.419 interventions et 1.726 infractions, 1.614 procès verbaux d'infraction et une valeur des saisies estimée à 670 millions DA.

Le montant des transactions commerciales sans factures a été de 1.582 millions de DA avec 99 propositions de fermeture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.