Togo: PND - Qu'en pensent concrètement les ingénieurs ?

En attendant la formalisation très prochaine de l'ordre national des ingénieurs du Togo par le gouvernement, les ingénieurs se mobilisent pour montrer leur détermination pour le développement économique du Togo, surtout la réussite du plan national de développement (PND).

Une marche de santé a eu lieu tôt ce jeudi matin. Elle est organisée par le comité de suivi de mise en place de l'ordre national des ingénieurs du Togo et l'association des professionnels diplômés de l'école nationale supérieure d'ingénieurs. Les ingénieurs ont parcouru une distance d'environ 10 km entre les quartiers Agbalepedogan et Agoè.

Cette marche sera suivie les 31 mai et 1er juin d'un atelier de réflexion sur le PND.

"C'est déjà une bonne chose que d'avoir un Plan National de Développement pour le Togo sur la période de 2018 à 2022. Cela veut dire qu'il y a au moins une vision, qui a été décliné en divers projets avec des objectifs à atteindre", a martelé dans cette interview Marius BAGNY, secrétaire général du comité de suivi de l'ONIT.

L'ONIT envisage aussi le lancement officiel de la 2ème édition de la Journée Nationale de l'Ingénieur en juin ou juillet. Les ingénieurs vont aussi s'associer à l'organisation de certains salons professionnels relatifs aux secteurs d'ingénie.

Le 29 septembre 2018, près de deux cent ingénieurs togolais se sont réunis en assemblée générale à la suite de leurs aînés qui œuvraient déjà pour la règlementation de l'exercice de leur profession. À la fin de cette assemblée générale, ils ont approuvé un projet de texte de loi portant règlementation d'exercice de la profession d'ingénieur et création de l'ordre national des ingénieurs du Togo, et un projet de code de déontologie à proposer aux autorités nationales pour adoption.

Où sont-ils exactement avec ces idées ? Que comptent-ils concrètement faire dans le PND comme ils le disent ? Marius BAGNY donne des précisions dans cette interview.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.