Afrique du Nord: Sommet arabe extraordinaire - Béji Caid Essebsi plaide pour un effort international dans la lutte contre le terrorisme

Tunis/Tunisie — La Mecque, 30 mai 2019 (de l'envoyé de l'agence TAP: Adel Riahi) - Le président de la république, Béji Caid Essebsi, a plaidé jeudi pour des efforts coordonnés à l'échelle internationale et régionale pour lutter contre le fléau du terrorisme dans la région arabe et pour empêcher la création d'un environnement propice à ses activités.

Dans son discours à l'ouverture du sommet arabe extraordinaire à La Mecque, il a appelé à une implication active dans tous les efforts visant à servir la paix et la sécurité internationales dans la région arabe, en rejetant toute forme d'extrémisme, de violence et de recours à la force, et en faisant prévaloir les principes de bon voisinage, de coexistence pacifique et de respect de la souveraineté des pays.

Le chef de l'Etat a ajouté que les valeurs de coopération et d'entraide entre les pays arabes nécessitent des efforts constants pour renforcer la capacité à faire face à divers défis et risques, au premier rang desquels le terrorisme sous toutes ses formes, estimant qu'il cible la sécurité, les capacités et les processus de développement des pays arabes.

Le président de la république a souligné qu'il était nécessaire de poursuivre les efforts pour débarrasser la région des causes et manifestations d'instabilité et de résoudre les problèmes principaux, dont la principale est la juste cause palestinienne en parvenant à un règlement équitalbe et global conforme aux résolutions onusiennes et à l'initiative de paix arabe.

"Les divergences ne sauraient justifier une ingérence dans les affaires intérieures des États ou un comportement susceptible de saper la stabilité de la région, d'augmenter le niveau de tension qui règne dans cette région et de mettre en péril la paix et la sécurité internationales", a-t-il affirmé.

Béji Caid Essebsi a réitéré la condamnation de la Tunisie et son refus de "cibler les villes et les installations pétrolières en Arabie saoudite avec des missiles balistiques et les navires commerciaux au large des Émirats arabes unis", ajoutant que cela représentait "une escalade qui met en péril la sécurité régionale et constitue une menace manifeste à la sécurité des transports maritimes internationaux et du commerce mondial".

Dans ce contexte, il a souligné que la sécurité nationale arabe collective est indissociable, soulignant le souci de la Tunisie de "préserver le royaume frère d'Arabie saoudite et tous les pays du Golfe arabe", l'un des éléments les plus importants de la sécurité et de la stabilité dans la région arabe et dans le monde.

Il a ajouté que les conditions délicates prévalant dans la région nécessitaient une évaluation conjointe et approfondie des défis, sources et formes de danger qui menacent la sécurité nationale arabe, soulignant que cela contribuerait à déterminer les moyens les plus efficaces de les affronter et de les contenir afin de préserver la sécurité et la stabilité des pays de la région.

Le chef de l'Etat a mis en garde contre le risque d'être entraîné dans de nouveaux épisodes de tension et d'instabilité dans la région au détriment du droit de ses peuples à vivre dans la paix et la tranquillité.

Le sommet arabe extraordinaire est convoqué par le roi saoudien Salman ben Abdel Aziz Al-Saoud après l'attaque de plusieurs villes en Arabie saoudite, à coup de missiles balistiques, ainsi que des navires de commerce au large des Émirats arabes unis et des installations pétrolières dans le Royaume.

Le sommet arabe a été précédé par la tenue du sommet du golfe et sera suivi par le 14e sommet islamique au cours desquels le président de la république prononcera deux allocutions, la premiere au nom du groupe arabe et la seconde au nom de la Tunisie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.