Gabon: Shelter Afrique vise une émission obligataire de 350 millions de dollars US pour des investissements dans le secteur du logement

Nairobi, Kenya — Shelter Afrique, l'organisation panafricaine impliquée dans l'investissement dans le logement en Afrique, a annoncé son intention de recapitaliser par l'émission d'obligations étrangères et la collecte de fonds supplémentaires auprès de ses 44 Etats membres africains.

La direction de l'entreprise a fait pression sur les membres du caucus africain lors de l'Assemblée générale d'ONU-Habitat à Nairobi pour soutenir son virage stratégique vers le logement social et la mobilisation de capitaux supplémentaires pour son expansion.

Andrew Chimphondah, directeur général de Shelter Afrique, a déclaré aux ministres du logement réunis à Nairobi, l'importance du logement abordable dans ses 44 pays membres.

Dans le cadre de sa stratégie d'entreprise pour 2019-2023, la société est à la recherche de financement additionnel pour investir dans le développement à grande échelle.

"La question du logement abordable est personnelle pour nous tous ; un logement décent et abordable est un droit humain et nous devons le considérer comme tel. Nous sommes heureux d'annoncer que certains pays membres ont répondu à notre appel de fonds.

"Cependant, il est important de noter que nous avons des arriérés de souscription au capital de l'appel 2013 de 98 millions de dollars US et d'examiner également le nouvel appel pour lever 252 millions de dollars US supplémentaires fait en 2017", a déclaré le directeur général de la société à Nairobi, vendredi.

"Les arriérés cumulés de 350 millions de dollars US sur les capitaux de 2013 et 2017 constituent le principal défi pour Shelter Afrique pour mobiliser efficacement les marchés financiers en vue d'un financement supplémentaire ", a déclaré M. Chimphondah.

Il a ajouté que Shelter Afrique était désireux d'engager les pays membres ayant des arriérés de paiement avec des plans de paiement annuels convenus et d'inviter également les pays membres actifs existants à accroître leur participation dans l'organisation.

"Nous tenons également à inviter de nouveaux pays membres à devenir actionnaires et nos pays cibles actuels sont l'Égypte, l'Angola, l'Éthiopie et le Mozambique. Nous ciblons également les pays et institutions non africains tels que la Chine, la CDC, les sociétés de logement de catégorie "C" ", a déclaré M. Chimphondah.

Selon lui, la société envisageait des options de financement par actions et par emprunt pour financer ses activités au cours des cinq prochaines années de son plan stratégique, au moyen d'un financement direct (marge de crédit), d'un cofinancement et d'un financement provisoire pour ses lignes de fonds de roulement.

"Nous sommes aussi en train d'identifier les pays membres actifs pour les obligations en monnaie locale garanties à partir de 2021".

"Après le rétablissement de l'équivalent de la cote de crédit Ba1 de Moddy, nous envisagerons également d'avoir recours au marché des euro-obligations pour de modestes émissions de billets d'un montant de 300 millions de dollars américains sur des lignes de projet engagées ", a expliqué M. Chimphondah.

Il a exhorté les actionnaires à soutenir la stratégie de levée de fonds de l'entreprise en s'engageant à allouer des capitaux par la signature d'accords de nantissement, l'inclusion des arriérés de capitaux dans leurs budgets nationaux respectifs et le renforcement des liens entre les ministères du Logement et des Finances pour assurer le paiement des arriérés de capitaux et toute souscription supplémentaire.

Cette rencontre avec le caucus africain aura lieu quelques semaines avant l'assemblée générale annuelle au Maroc, où les actionnaires examineront les progrès de l'entreprise et se concentreront sur le logement social en tant que question de politique.

Shelter Afrique est la seule institution financière panafricaine qui soutient exclusivement le développement du secteur du logement et de l'immobilier en Afrique. La compagnie est détenue par 44 gouvernements africains, la Banque africaine de développement (BAD) et l'Africa Reinsurance Company.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.