31 Mai 2019

Soudan: Le chef de l'ONU appelle à conclure les négociations sur le transfert du pouvoir

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a appelé vendredi à la plus grande retenue au Soudan et a souligné qu'il était important de faire respecter les droits fondamentaux de tous les citoyens, y compris le droit à la liberté de réunion et d'expression.

Notant le communiqué adopté par le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine lors de sa réunion du 27 mai, M. Guterres « se félicite des progrès réalisés par les parties prenantes en ce qui concerne les questions relatives aux institutions de transition », a précisé son porte-parole adjoint, Farhan Haq, dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général appelle les parties à reprendre et à conclure les négociations sur le transfert du pouvoir à une autorité de transition dirigée par des civils dans les meilleurs délais, comme l'exige l'Union africaine », a-t-il ajouté.

« L'Organisation des Nations Unies est déterminée à travailler avec l'Union africaine pour appuyer ce processus et se tient prête à appuyer les parties prenantes soudanaises dans leurs efforts pour instaurer une paix durable », a encore dit le porte-parole adjoint.

Selon la presse, le Soudan a fermé jeudi le bureau de Khartoum de la chaîne de télévision par satellite Al-Jazira, alors que des milliers de personnes protestaient dans la capitale soudanaise contre l'absence d'avancée dans les négociations avec les militaires, qui refusent de céder le pouvoir aux civils.

Soudan

Sud-Darfour reçoit des sièges de MINUAD

Le commissaire de l'aide humanitaire de l'Etat du Sud-Darfour, Dr. Jamal Yousef a décrit la situation humanitaire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.