Cameroun: Des manifestants de l'opposition arrêtés, torturés et interdits d'assistance judiciaire

Photo: Wikimedia Commons
GMI de Douala (photo archive)

C'est la catastrophe actuellement au Secrétariat d'Etat à Défense. Même des gendarmes ne comprennent pas la sauvagerie de certains de leurs collègues qui tabassent actuellement les manifestants qui marchaient pacifiquement arrêtés ce matin.

Ils sont actuellement environ 80. Parmi lesquels Serge Hervé Nyonga, le fils de l'ancien coach des lions indomptables Jules Nyonga.

En violation des lois de la République et des textes internationaux ratifiés par le Cameroun, ils sont actuellement interdits de toute assistance juridique. Les dizaines d'avocats mobilisés sont empêchés de les rencontrer.

Certains ont été tabassés et déportés vers des lieux secrets.

Au même moment, près de 60 militants ont été arrêtés à Douala et sont détenus en partis à la police judiciaire et sont interdits également d'assistance judiciaire. À Nkongsamba, une trentaine de militants seraient aux arrêts, à Bafoussam près de cinquante militants également aux arrêts.

Le premier vice-président du MRC, Mamadou Mota est également détenu. Tout comme le coordonnateur régional du MRC pour le Sud, le Dr Oko'o.

De nouvelles marches sont prévues le 8 juin 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.