Angola: Le paludisme est la principale cause d'hospitalisation à la pédiatrie à Lobito

Lobito — 130 enfants sont hospitalisés à la pédiatrie de l'hôpital général de Lobito, municipalité de la province de Benguela, principalement en raison de complications liées au paludisme, a déclaré samedi, la directrice du centre, Cristina Figueiredo.

S'adressant à l'Angop, lors de la visite à la pédiatrie de Lobito, de l'épouse du gouverneur de Benguela, Vinda Pinto de Andrade, dans le cadre du 1er juin, Journée internationale de l'enfant, la responsable a affirmé que le paludisme continuait d'être la principale cause d'hospitalisation, suivie de bronchopneumonie et de gastro-entérite aiguë, d'où la pression des ces derniers jours.

Cristina Figueiredo a indiqué que le centre disposait actuellement 120 lits, occupés par patients dans cette condition, bien qu'elle reconnait qu'à cause de la demande croissante, sont internés 130 enfants, soit dix en plus, ce qui fait que certains lits soient partagés.

Elle a informé que les urgences subissaient ces derniers jours de fortes pressions, assistant par jour une moyenne de 80, alors le service de consultations externes servait plus de 100 clients/jour.

D'autre part, la directrice de la pédiatrie de Lobito a garanti que le centre disposait de médicaments pour traiter les cas de paludisme, appelant au renforcement du personnel clinique, composé de 10 médecins et 80 infirmiers, pour continuer de répondre plus efficacement à la demande.

L'interlocutrice pense finalement que l'actuelle demande accrue résultait du fait que la pédiatrie de Lobito soit l'unique centre pédiatrique de la région, d'où la nécessité d'augmenter le nombre de ressources humaines.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.