Maroc: S.M le Roi lance les travaux de construction d'un Centre médical de proximité à Salé

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi à Hay Karima à l'arrondissement Tabriquet à Salé, au lancement des travaux de construction du "Centre médical de proximité - Fondation Mohammed V pour la Solidarité", pour un investissement global de 67 millions de dirhams.

Destiné à renforcer l'offre sanitaire au niveau de la ville de Salé, ce projet solidaire procède de la conviction profonde du Souverain de faire du droit d'accès aux services de santé, un des piliers majeurs pour la consolidation de la citoyenneté, et de sa volonté de promouvoir l'offre sanitaire par la mise en place de prestations médicales de proximité et de qualité qui répondent aux besoins des citoyens.

Sa réalisation s'inscrit en droite ligne des efforts déployés par le Souverain visant à favoriser l'accès des personnes démunies aux soins de santé de base, à accélérer les interventions en cas d'urgence médicale et à assurer un suivi médical périodique et régulier des personnes dont l'état de santé nécessite des consultations spécialisées.

A l'instar de ceux inaugurés par le Souverain aux quartiers El Youssoufia à Rabat et Sidi Moumen à Casablanca, respectivement les 11 et 20 mai courant, ceux réalisés à Témara et à l'arrondissement Béni Makada à Tanger et à celui en cours d'achèvement à la ville nouvelle d'Errahma à Casablanca, le futur Centre médical de proximité de Hay Karima fait partie d'un programme mené par la Fondation et visant à soutenir le secteur médical national, à travers notamment le renforcement de l'offre de soins existante, la mise en place d'une filière de soins de proximité accessibles aux populations et l'intégration d'une approche sociale complémentaire dans les mécanismes d'accompagnement des patients.

Structure intermédiaire entre le réseau des établissements de soins de santé de base (niveau 1 et 2) et le réseau hospitalier, le Centre médical de proximité - Fondation Mohammed V pour la Solidarité devra desservir une population de 300.000 habitants, permettant ainsi d'assurer davantage de complémentarité dans la carte sanitaire au niveau de la Région et d'atténuer la pression exercée sur les établissements hospitaliers existants dans la région, évitant à certaines personnes démunies de longs déplacements qui ne feront qu'alourdir davantage les charges de soins.

Le nouveau Centre, qui sera érigé sur un terrain de 9.000 m2 et qui bénéficie d'une accessibilité améliorée grâce à la ligne 1 du Tram de Rabat-Salé, comportera un pôle des urgences médicales de proximité (salles de déchoquage, d'examen, de soins, d'observation et de plâtre), un pôle des consultations spécialisées externes, un pôle médico-technique avec notamment deux salles de chirurgie (une de chirurgie générale et une autre dédiée à la césarienne), et un pôle de santé mère-enfant abritant une unité technique d'accouchement (4 salles de naissance) et des salles d'examen, d'échographie et de soins de nouveaux nés.

Il disposera aussi d'une unité des soins de santé primaires (salles de consultations, de soins, de vaccination et de la santé maternelle et infantile / planning familial), une unité de rééducation orthopédique, une unité de soins buccodentaires, une unité d'imagerie médicale, un laboratoire d'analyses médicales, une unité de stérilisation et une autre d'hospitalisation (14 chambres doubles), une pharmacie et une morgue.

Fruit d'un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le ministère de la Santé, le Conseil régional de Rabat-Salé-Kénitra, ce projet, qui sera réalisé dans un délai de 24 mois, vient conforter les différentes actions menées par la Fondation dans le domaine médical et humanitaire, donnant ainsi la pleine mesure de son engagement multiforme et diversifié en faveur du bien-être et de la prospérité des populations démunies.

Amir Al Mouminine préside la septième causerie du Ramadan et la veillée de Laylat Al-Qadr

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé samedi au Palais Royal à Rabat, la septième causerie religieuse du mois sacré de Ramadan.

Amir Al Mouminine a également présidé, en soirée, une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr bénie, à la mosquée Hassan à Rabat.

Le Souverain remet le Prix Mohammed VI aux lauréats du programme de lutte contre l'analphabétisme

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine a procédé, après la prière du vendredi à la mosquée "Assalam" à Salé, à la remise du Prix Mohammed VI aux lauréats du Programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées dans sa catégorie "masculine" au titre de l'année 2017-2018.

Il s'agit de Ibrahim Houilat de la ville de Dakhla, de Younes Yaacoubi et Fouad Hilal de Fès, de Abdelhak El Karouani d'Essaouira et de Omar Drissi de Larache.

Le Programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées a été lancé conformément aux hautes Instructions Royales contenues dans le discours du Souverain à l'occasion du 47è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple (20 août 2000), dans lequel SM le Roi avait ordonné à ce que "les mosquées demeurent ouvertes pour dispenser des cours d'alphabétisation et d'éducation religieuse, civique et sanitaire, selon un programme bien élaboré".

Depuis son lancement et jusqu'à 2018, ce programme a bénéficié à plus de 3 millions de personnes, auxquelles s'ajoutent celles qui suivent le Programme sur la Chaîne Mohammed VI du Saint Coran et sur le site Web du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a élaboré un plan d'action au titre de la période 2017-2021 qui ambitionne de porter le nombre de bénéficiaires de ce programme à 4,5 millions de personnes, soit 1,5 million de personnes supplémentaires.

De même, le ministère est également en phase de préparation d'une nouvelle expérience qui devra être lancée courant l'année prochaine et sera mise en oeuvre au niveau de quelque 1.000 endroits en milieux urbain et rural.

Cette nouvelle expérience, qui ciblera les hommes et les femmes de moins de 50 ans, impliquera une mobilisation des Conseils des oulémas, des imams des mosquées, des prédicateurs, des morchidines et morchidates, en coordination avec les autorités locales.

Illustration de l'intérêt particulier que le Souverain, Amir Al-Mouminine, ne cesse d'accorder au développement de l'élément humain, le Programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées a permis à ces lieux de culte et d'invocation de Dieu de retrouver leur place d'avant-garde en matière de guidance, d'orientation spirituelle et d'alphabétisation, ainsi que leur rôle dans l'édification d'une société démocratique, moderne, ouverte et basée sur le rejet de l'exclusion et de la marginalisation et la lutte contre la pauvreté et l'ignorance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.