Cote d'Ivoire: Douanes ivoiriennes - 3 milliards Fcfa environ saisis à l'aéroport

Les agents des Douanes de la Direction des Services Aéroportuaires (DSA), en collaboration avec ceux de la société Avisecure, ont effectué une importante saisie de billets de banque d'une valeur de deux milliards huit cent cinquante et un millions huit-cent-trois mille cent quarante-trois francs CFA (2 851 803 143 F CFA), le 30 mai 2019, à l'aéroport Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan.

Cette somme a été découverte dans deux valises appartenant à un citoyen français d'origine libanaise devant embarquer dans un vol à destination d'Istanbul en Turquie. Les deux valises contenaient respectivement deux milliards cinq cent quatre-vingt-cinq millions cent quarante-trois francs en euros et deux cent soixante-six millions sept cent soixante-quinze millions de francs en dollars. Interrogé par les services des Douanes, l'homme dont la destination finale est Beyrouth au Liban, prétend que l'argent appartient à son collègue et qu'il n'en connaissait pas le montant exact. Toutefois, une fois au Liban, quelqu'un devait le contacter pour le récupérer.

Au cours de son audition, les agents des Douanes lui ont signifié que le transport de devises sans autorisation constitue une exportation en contrebande de devises, une infraction aux lois et règlements en vigueur. En l'espèce, il s'agit d'une exportation en contrebande de billets de banque libellés en euros et en dollars.

Conformément au Code des Douanes, le prévenu comparaitra devant le Tribunal de Première Instance d'Abidjan pour entendre prononcer la confiscation des devises saisies. Il sera en outre condamné à payer une amende de quatorze milliards deux-cent cinquante-neuf millions quinze mille sept-cent-quinze francs CFA (14 259 015 715 F CFA).

Rappelons que le prévenu a reconnu les faits et demandé la clémence de l'Administration des Douanes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.