1 Juin 2019

Tunisie: Essebsi au sommet islamique - Le règlement des questions arabes contribue à servir les questions islamiques

La Mecque — - Le président de la République Béji Caid Essebsi a déclaré, samedi, que le règlement des questions dans la région arabe, en particulier la cause palestinienne et les crises prévalant en Lybie, en Syrie et au Yémen, représente un point d'entrée essentiel pour le rétablissement de la sécurité et de la stabilité dans la région.

Dans son discours prononcé au nom du Groupe arabe à la séance d'ouverture du 14e Sommet islamique à La Mecque, Essebsi a appelé à la poursuite des travaux dans un esprit de solidarité et avec la même détermination, afin d'adopter une position arabo-islamique forte et cohérente, capable de relever les défis, de débarrasser la région des tensions sectaires, et de consolider sa sécurité et sa stabilité.

Essebsi a en outre estimé que la situation dans la région arabe exigeait une coordination étroite à la fois au niveau de la Ligue des États arabes et de l'Organisation de la Coopération Islamique ou au niveau des autres organisations régionales et internationales en vue de faire avancer le règlement des questions en suspens et de débarrasser les pays arabes des graves conséquences qui en découlent, notamment de par les incidences directes sur l'alimentation du terrorisme, de l'extrémisme, et le blocage du processus du développement.

Le président de la République a rappelé que lors du 30ème sommet arabe (31 mars 2019), la Tunisie a tenu à souligner cette tendance et à préparer le terrain pour une nouvelle phase d'action commune entre la Ligue arabe et les pays de l'OCI, soulignant l'importance de la coopération et de la solidarité dans un monde caractérisé par le regroupement de blocs forts et cohésifs.

Il a dans ce contexte souligné la détermination des pays arabes à participer activement aux réunions de l'Organisation de la coopération islamique, à ses divers plans d'action ainsi que leur contribution à ses efforts et initiatives visant à servir les questions arabes et islamiques et à renforcer la sécurité et la stabilité dans la région et dans le monde, compte tenu de l'importance de la dimension islamique dans les attributs de la politique extérieure des pays arabes.

Il a ajouté que la Tunisie, fière de son appartenance arabe et islamique, s'emploie à poursuivre sa contribution au renforcement des relations de coopération et de coordination entre les pays arabes et islamiques, contribuant ainsi à donner un nouvel élan à ses positions au niveau international afin de servir les problèmes communs et d'appuyer la lutte contre le terrorisme.

Le Président de la République a prononcé son discours au nom du groupe des pays arabes, compte tenu de la présidence tunisienne du 30e sommet arabe. L'OCI comprend 57 pays divisés en trois groupes: le groupe arabe, le groupe africain et le groupe asiatique, rappelle-t-on.

Tunisie

CAN 2019 - Le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s'adjuge le bronze

La Tunisie termine 4e de cette CAN, une première après son sacre de 2004. La finale qui opposera le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.