Guinée: Interdiction des manifestations au pays - Aliou Bah du MoDeL répond à Kassory Fofana

Au cours d'une conférence du front national pour la défense de la constitution(FNDC) ce vendredi 31 mai 2019, Aliou Bah président de l'organe provisoire du Mouvement démocratique libéral (MoDeL) a répondu au premier ministre Kassory Fofana qui a réitéré l'interdiction des manifestations notamment sur l'autoroute Fidel Castro et Kaloum.

« Si c'est nécessaire de manifester, le FNDC va manifester sur tous les mètres carrés de la République. Le droit de manifester est un droit obtenu de hautes luttes. Alpha Condé qui est au pouvoir a participé à ce combat. Une décision ministérielle ne peut pas remettre ce que la constitution a octroyé à nos compatriotes. C'est inacceptable. Le fait d'ajouter des parties du territoire, c'est une honte pour un Premier ministre parce qu'il n'y a pas un mètre carré de cette République qui est comme une exception dans notre constitution », a réagi le président du MoDeL.

Il y a quelques mois, le ministre de l'administration du territoire et de la décentralisation, Bouréma Condé a par un arrêté interdit toutes manifestations de rue dans le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.