3 Juin 2019

Sénégal: Typologie des services de consultation - 41,4% des Sénégalais font recours aux établissements de santé publics

Dans son projet « A l'écoute du Sénégal », l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a établi une typologie des services de consultations lors d'une maladie ou blessure.

Selon le document parcouru par le Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos), en moyenne, 55,8 % des Sénégalais ayant souffert de maladie ou de blessure au cours du dernier mois précédant l'enquête ont fait recours aux services d'une structure de santé publique ou privée (un établissement de santé public (41,4%), centre de santé privé/ONG (3,4%) et une pharmacie (11,0%)) pour se soigner.

«Quel que soit le milieu de résidence considéré, les établissements publics de santé constituent les lieux de soins les plus fréquentés par les populations. La proportion des usagers est toutefois plus forte en

milieu rural (47,1%) et dans les autres milieux urbains (41,3%).

L'automédication concerne près de 2 Sénégalais sur 10. Elle est, toutefois, bien plus pratiquée dans les zones urbaines (22,4% dans les autres milieux urbains et 21,6% à Dakar) », renseigne l'Ansd. A l'image de l'automédication, la pharmacie est plus fréquentée par les citadins, en particulier ceux de l'agglomération dakaroise (15,4%).

Par ailleurs, une part non négligeable de la population ne fait rien pour se soigner, en particulier à Dakar (15,2%) et dans les zones rurales (14,9%).

Par ailleurs, une part non négligeable de la population ne fait rien pour se soigner, en particulier à Dakar (15,2%) et dans les zones rurales (14,9%). L'enquête de l'Ansd s'est également intéressée aux types de dépenses.

«Il ressort globalement, indépendamment du milieu de résidence, que les Sénégalais qui se rendent dans les structures de santé font face principalement à deux types de dépenses : les dépenses de consultation (73,9 %) et celles pour les médicaments (83,7 %). Les pots de vin ou

les paiements informels sont quasi inexistants au niveau des structures de santé. En effet, seulement 0,6% des patients disent avoir payé un pot de vin ou effectué un paiement informel », lit-on dans le document.

Sénégal

CAN 2019 / Algérie - Plusieurs morts après la qualification des Fennecs pour la finale !

La qualification des Fennecs dimanche pour la finale de la CAN 2019 a fait plusieurs victimes en Algérie. On… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.