Gabon: Mondiale féminin - « Il faut travailler dur pour avoir cette coupe »dixit Viviane Asseyi

Les matchs amicaux livrés par l'équipe de France ont permis aux joueuses de peaufiner les automatismes, et Viviane Asseyi, attaquante des Girondins de Bordeaux l'a en effet avoué juste après la rencontre qui les opposait aux Chinoises.

Même si la jeune joueuse et ses partenaires l'ont emporté (2-1), elle a livré son sentiment quant à la suite des événements juste après la rencontre disputée à Créteil au stade Dominique-Duvauchelle le vendredi 31 mai dernier.

La France n'aura pas la tâche facile lors de cette Coupe du Monde qui débute le 7 juin prochain au Parc des Princes. Viviane Asseyi et ses partenaires affronteront la Corée du sud à Paris. Mais pour arriver à donner le meilleur d'elles-mêmes, les Françaises devront encore travailler durant une semaine avant de livrer le match d'ouverture. Restée sur le banc au coup d'envoi du match contre la Chine, « Vivi » a pu encourager ses coéquipières avant de faire son entrée en seconde période. Avec quelques actions qu'elle a pu avoir, le score ne changera pas jusqu'à la fin du match.

Juste après la rencontre, plusieurs journalistes se sont dirigés vers elle afin d'avoir son point de vue sur l'ensemble des matchs amicaux disputés par l'équipe de France féminine. « On va continuer le travail que l'on fait au quotidien », a-t-elle déclaré à ses interlocuteurs. De plus, pour ce qui concerne la préparation de l'ensemble de l'équipe sur le plan moral, Viviane Asseyi n'y est pas allée de main morte en avouant « que physiquement l'équipe était mieux ce soir, après c'est normal il faut travailler dur pour avoir cette coupe ».

Rappelons que Viviane Asseyi est une jeune footballeuse professionnelle française d'origine gabonaise. Sa participation à la prochaine Coupe du Monde retient l'attention de plusieurs observateurs du football aussi bien en France qu'au Gabon.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.