Cameroun: « Les requêtes et les revendications seront étudiées »

interview

Naseri Paul Bea, gouverneur de la région du Centre

Comment se déroule l'opération de remboursement des souscripteurs de la Mida ?

L'opération se passe très bien. Nous n'avons pas d'inquiétudes. Nous avons déjà dépassé les 7700 personnes. Il est question de boucler le payement aujourd'hui (Ndlr : vendredi). Si ce n'est pas le cas, nous ferons un petit rattrapage lundi (Ndlr : ce jour). Nous allons payer 8625 personnes. Il y a 3000 cas de revendications et ils seront toujours payés afin qu'on atteigne les 11 000 personnes recensées. Nous avons déjà déboursé près de 4 milliards 200 millions de F.

Pourtant, beaucoup de plainte se font entendre...

C'est à cause de problèmes de plusieurs ordres. Il y a ceux qui n'ont pas été recensés parce qu'ils n'étaient pas sûrs que l'opération allait aboutir. D'autres ont perdu les originaux de leurs reçus, d'autres sont décédés ou ont voyagé. On leur demande d'avoir des procurations en bonne et due forme pour pouvoir être payés.

Au terme de cette phase de remboursement, qu'est-ce qui va suivre ?

Dans un premier temps, les requêtes et les revendications seront étudiées. Les cas validés seront payés. Deuxièmement, il faut savoir que nous avons payé 31% des mises des souscripteurs et maintenant, la justice va poursuivre son travail pour que les promoteurs donnent le reste. Nous disons merci au président de la République, Paul Biya, qui a investi comme un père de famille, en rehaussant le montant et en donnant du sourire à ses enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.