Sénégal: "Contenu local" - Mouhamadou Makhtar Cissé annonce une concertation fin juin-début juillet

Dakar — Une concertation sur "le contenu local" de l'exploitation du pétrole et du gaz se tiendra fin juin-début juillet, a annoncé lundi à Dakar, le ministre du Pétrole et des Energies Mouhamadou Makhtar Cissé.

"Au plus tard à la fin de ce mois et début juillet, un grand atelier sera organisé sur le contenu local. Tous les acteurs seront invités", a-t-il annoncé dans un entretien avec des journalistes, en marge de la deuxième réunion du comité stratégique du projet Grand Tortue Ahmeyim (GTA) pour le développement et l'exploitation du gisement de gaz naturel à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie.

Sur cette question, "il n'y a rien à cacher", a indiqué le ministre du Pétrole et des Energies, assurant que le Sénégal veut être dans ce domaine "une maison de verre. Tout sera discuté et tous les points de vue seront acceptés".

"Quand il y a du pétrole et du gaz, ça suscite une certaine excitation. C'est normal, ce sont les ressources les plus puissantes au monde. Tous les pays veulent en avoir, c'est le moteur de l'économie mondiale (... )", mais il "ne peut y avoir un meilleur cadre de transparence que de tout régenter par des lois et décrets. C'est le cas du Sénégal", a souligné Mouhamadou Makhtar Cissé.

Il a annoncé l'intégration de membres de la société civile et de l'opposition au Comité stratégique du pétrole et du gaz (COS-PETROGAZ), en soulignant que ces derniers vont signer une charte éthique qui les astreints à respecter un certain nombre d'obligations.

S'agissant de la sécurité des plateformes et des eaux territoriales, Mouhamadou Makhtar Cissé a dit l'option de l'Etat de confier ce volet à la Marine nationale.

"Il ne s'agira pas pour nous de privatiser la sécurité maritime. Ça ne sera pas le but de l'opération. C'est la Marine nationale qui va vieller sur nos eaux territoriales avec ses moyens, avec la contribution des compagnies", a précisé le ministre du Pétrole et des Energies.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.