Niger: Une série d'attentats déjouée

Des soldats nigériens en reconnaissance à la frontière avec le Nigeria, janvier 2015.

Au Niger, une série d'attentats contre la capitale Niamey et Diffa, la grande ville du Sud-Est, a été déjouée ce week-end. C'est ce qu'a annoncé, lundi 3 juin, le gouvernement nigérien, qui n'a donné aucun détail sur l'identité de ces personnes ni sur leurs cibles. Des ambassades occidentales, notamment française et américaine, avaient alerté samedi sur des risques d'attaques terroristes dans le pays.

L'alerte lancée par une représentation diplomatique à Niamey, sur l'imminence d'attaques terroristes en cette période de fête de ramadan, a permis de neutraliser plusieurs assaillants. Tout d'abord, dans la ville de Diffa, trois attaques kamikazes ont été déjouées en 48 heures et cinq assaillants neutralisés, avec leur ceinture d'explosifs.

Deux kamikazes hommes, qui voulaient faire exploser leur charge dans l'église de la ville, ont été mis hors d'état de nuire par la police. Deux autres, qui ont tenté d'accéder à la zone de l'aéroport fortement gardée, ont été également tués. Quant au cinquième, il a été abattu dans le périmètre du plus grand dépôt d'hydrocarbures de la région, à l'entrée est de la ville de Diffa.

Niamey pour cible

Dans la capitale Niamey, c'est une cellule dormante qui a été neutralisée dans la soirée de samedi dernier. Quatre terroristes, dont un blessé par balle, ont été appréhendés dans une concession au quartier Aéroport.

Neuf terroristes neutralisés avant qu'ils ne passent à l'action, cela signifie que l'alerte lancée par l'ambassade de France à Niamey a été prise très au sérieux par les services de sécurité. Sur la frontière nigéro-malienne, l'alerte est maximale. Des soldats patrouillent en permanence pour empêcher toute tentative d'installation d'une base terroriste sur le territoire national. Pour soutenir ces troupes, le ministre de la Défense nationale fêtera le ramadan à leur côté, sur le front.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Niger

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.