Congo-Kinshasa: Kananga a célébré « ces héros anonymes »

communiqué de presse

Kananga, 31Mai.19 : « Plusieurs casques bleus, ces héros anonymes, ont et continuent à sacrifier leurs précieuses vies pour la cause noble de la protection des civils et de la Paix partout au monde et d'une manière particulière en république démocratique du Congo. »

C'est par ces mots qu'Ambroise Kamukuny, le Vice-gouverneur de la province du Kasaï central a résumé le travail qu'accompli les casques en RDC partant de l'action de l'ONUC pour mettre fin à la sécession Katangaise à la MONUSCO en passant par la MONUC. C'était lors de la cérémonie commémorative de la journée internationale des casques bleus célébrée dans la sobriété au sein du quartier général de la MONUSCO à Kananga.

En présence des invités composés des autorités politico-administratives, militaires et policières, des représentants de toutes les couches de la société civile et du personnel des Nations unies conduite par le Chef de bureau Adjoint, le vice-gouverneur Ambroise Kamukuny a expliqué que le thème de cette 71e journée internationale des casques bleus trouve tout son sens au Kasaï central où « l'action des casques bleus a été déterminante dans le retour et le maintien de la Paix ainsi que dans la protection des civils. »

Rappelant la mort tragique de deux experts de l'ONU dans l'exercice de leurs fonctions dans le Kasaï central, le vice-gouverneur a souligné que « Malgré le tableau douloureux, nous gardons l'espoir de voir cette lutte en faveur de la protection des civils et la recherche de la paix, demeurer au centre des préoccupations... » de la mission de la MONUSCO.

Dans son Discours, Leopold Gnonke, le Chef de bureau Adjoint de la MONUSCO à Kananga a énuméré les activités de la MONUSCO dans la région en matière de la protection des civils.

Il a souligné notamment l'accompagnement du Comité consultatif de Résolution des conflits Coutumiers à hauteur d'environ 100 mille dollars, la mise en place et la formation des membres des comités locaux de protection, plusieurs initiatives pour le dialogue intercommunautaire, des projets de réduction des violences communautaires qui accompagnent le programme DDR des ex-miliciens et qui a permis par exemple la réhabilitation de la maison communale de Nganza. Sur la liste se trouvent aussi les interventions des casques bleus Marocains déployés à travers la région du Kasaï ; les mécanismes d'alerte et autres actions en faveur du retrait des enfants des milices et de leur réinsertion sociale. Il y a aussi des actions en matière de droits de l'homme, des sensibilisations et des formations pour renforcer les capacités des organisations étatiques et des associations locales en vue de la continuité des actions de la MONUSCO après son départ.

Des gerbes de fleurs ont été symboliquement déposées en l'honneur des casques bleus lors de cette cérémonie encadrée par le contingent Marocain de la force de la MONUSCO basée à Kananga.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.