Congo-Kinshasa: Journée internationale des casques bleus, la Police MONUSCO auprès des veuves et orphelins du camp militaire SAIO

communiqué de presse

Bukavu, le 29 Mai 2019 : En marge de la célébration de la Journée Internationale des Casques Bleus, le 29 Mai 2019, la Police Monusco, était au Camp militaire SAIO, au quartier Ndendere, commune Ibanda à Bukavu, pour apporter des dons aux femmes veuves qui résident avec leurs enfants dans ledit camp. Une façon pour la composante Police d'apporter un peu de sourire à ces enfants accompagnées de leurs mères. Il s'agissait d'un lot très important composé des vivres des sacs de maïs, d'haricot, de semences, des matériels agricoles et bien de produits alimentaires au profit de dix veuves et de trente orphelins.

Prenant la parole le premier, le Chef secteur a réitéré l'engagement de la Police Monusco à accompagner la population civile, plus précisément les femmes et les enfants victimes de violences. Il a rappelé le thème retenu pour la Journée internationale des Casques bleus de l'ONU cette année, « Protéger les civils, protéger la paix », avant d'ajouter : « nous avons voulu investir dans la plus petite enfance pour semer les graines de la paix et c'est cela qui a orienté le choix vers ce camp, structuré de plus que milles maisons pour loger les veuves des militaires et les orphelins »

« L'occasion a été pour nous de récolter un peu d'argent pour appuyer des efforts nationaux pour encourager les actions sociales et aussi des actions concourant à la culture de la paix et du développement », a déclaré l'Officier de Police Individuel, Ben Azouz Sana, le point focal de la Protection de l'enfant au Secteur de Bukavu. Elle a fini son intervention en remerciant et félicitant l'ensemble du personnel du camp pour la qualité du travail fourni au quotidien et la prise en charge des veuves et des orphelins.

Le Pasteur Luta, le commandant de la FARDC Muesso Bonaventure et la présidente des femmes veuves madame Winyata, ont salué le choix porté sur ce camp qui rencontre d'énormes difficultés au quotidien. Ils ont ensuite rassuré la délégation que « le don permettra aux femmes et aux enfants de surmonter certaines situations de la vie sociale » et sèmera dans leur esprit « les germes de la paix. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.