Nigeria: Coupe du monde 2019 (F) - Les Super Falcons en mode conquête en France

Présentes lors de toutes les éditions précédentes de la Coupe du monde depuis 1991, les Nigérianes survolent le football féminin sur le continent africain et se qualifient aisément tous les quatre ans. Cependant, les Super Falcons peinent à se faire une place sur la scène internationale, n'ayant dépassé qu'une seule fois la phase de poule du Mondial, en 1999, et une place en quarts de finale.

Déjà sur le toit du football continental avec leur onzième victoire lors de la Coupe d'Afrique des nations féminine 2018, les Super Falcons du Nigeria sont l'équipe la plus titrée et la plus attendue d'Afrique pour ce Mondial. Car les Super Falcons ont bataillé dur pour décrocher le dernier titre continental et s'envoler pour une nouvelle qualification. Entraînées depuis janvier 2018 par le Suédois Thomas Dennerby, qui a hissé son équipe nationale à la troisième place du Mondial 2011 en Allemagne, les « Super Falcons » débarquent en France avec d'énormes ambitions. La NFF (Fédération de football nigériane) espère maintenant que les Super Falcons pourront transférer leur succès continental sur la scène mondiale et au moins sortir de la phase de groupes. Les dames nigérianes affronteront la France, favorite, la Norvège et la Corée du Sud dans le groupe A.

Les Nigérianes auront une carte à jouer dans leur poule où la France fait figure de favorite. Pour la deuxième place, tout reste ouvert, même si la Norvège possède une plus grande expérience au niveau internationale. Les partenaires de la Guingampaise Desire Oparanozie ne sont pas en reste avec onze CAN (Coupe d'Afrique des Nations) à leur palmarès.

L'équipe du Nigeria dispose d'un atout clé dans sa sélection pour la Coupe du monde féminine de la FIFA qui débute ce vendredi en France : l'attaquante Asisat Oshoala. Meilleure joueuse africaine en 2014, 2016 et 2017. 2014, 2016 et 2017, la buteuse de 24 ans sera un poison permanent pour les filles de Corinne Diacre.

LEUR QUALIFICATION POUR LE MONDIAL 2019

Les Nigérianes se sont qualifiées pour la Coupe du monde 2019 en remportant la Coupe d'Afrique des nations 2018. Les trois meilleures équipes de la CAN 2018 obtenaient en effet directement leur place en phase finale du Mondial 2019. En finale, les « Super Falcons » ont décroché le trophée face aux Sud-Africaines, 4 tirs au but à 3 (0-0 à l'issue du temps réglementaire).

LEUR JOUEUSE-VEDETTE

Asisat Oshoala est la superstar des « Super Falcons » et du foot africain féminin. En 2014, elle s'était révélée au grand jour en conduisant les moins de 20 ans (U20) en finale d'une Coupe du monde U20 dont elle avait été la meilleure buteuse et la meilleure joueuse. En clubs, l'attaquante âgée de 24 ans a successivement porté les couleurs de Liverpool, d'Arsenal (Angleterre), de Dalian Quanjian (Chine) et du FC Barcelone. Elle vient de s'engager définitivement avec le Barça. La native d'Ikorodu a été élue Joueuse africaine à trois reprises : en 2014, 2016 et 2017.

LEUR BILAN EN COUPE DU MONDE

Le Nigeria a disputé les sept précédentes éditions de la Coupe du monde féminine et n'a franchit le premier tour qu'une fois : en 1999. Les Ouest-Africaines avaient été battues 3-4 après prolongation par les Brésiliennes, en quarts de finale. Leur bilan en phases finales du Mondial est de 3 victoires, 3 nuls, 16 défaites, 18 buts marqués et 56 encaissés.

LES 23 POUR LE MONDIAL 2019

Gardiennes de but : Tochukwu Oluehi (Rivers Angels/Nigeria), Alaba Jonathan (Bayelsa Queens/Nigeria), Chiamaka Nnadozie (Rivers Angels/Nigeria) Défenseuses : Osinachi Ohale (Vaxjo DFF/Suède), Ngozi Ebere (Arna-0Bjornar/Norvège), Onome Ebi (Henan Huishang/Chine), Faith Michael (Pitea IF/Suède), Chidinma Okeke (FC Robo/Nigeria) Milieux de terrain : Rita Chikwelu (Kristianstad DFF/Suède), Ngozi Okobi-Okeoghene (Eskilstuna United/Suède), Evelyn Nwabuoku (Rivers Angels/Nigeria), Ogonna Chukwudi (Djurgardens IF/Suède), Halimatu Ayinde (Eskilstuna United/Suède), Amarachi Okoronkwo (Nasarawa Amazons/Nigeria) Attaquantes : Desire Oparanozie (En Avant Guingamp/France), Anam Imo (Malmo FC Rosengard/Suède), Asisat Oshoala (FC Barcelone/Espagne), Chinaza Uchendu (SC Braga/Portugal), Uchenna Kanu (Southeastern University/Etats-Unis), Rasheedat Ajibade (Alvadsnes IL/Norvège), Francisca Ordega (Shanghai W. FC/Chine), Alice Ogebe (Rivers Angels/Nigeria), Chinwendu Ihezuo (Henan Huishang/Chine)

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.