Angola: La Total s'apprête à réaliser de nouveaux investissements au pays

Luanda — Cinquante stations d'approvisionnement en carburant seront construites en Angola par la Compagnie pétrolière française "Total", soit un investissement d'environ 100 millions d'USD.

Selon le patron de la Total, Patrick Pouyanné, pour réaliser ce projet, la compagnie française comptait créer un joint-venture, c'est-à-dire une coentreprise.

Opérant en Angola depuis 1953, la Total envisage également de réaliser d'autres projets dans le domaine d'exploitation pétrolière estimés à deux milliards de USD, a révélé mardi à Luanda le directeur-général du groupe Total, au sortir d'une audience lui accordée par le chef de l'Etat angolais, João Lourenço.

Patrick Pouyanné, qui n'a pas précisé la date du démarrage de construction de ces stations, a dit avoir abordé avec son interlocuteur des questions liées aux activités de la Total en Angola, dont la production est d'environ 600.000 barils/jour.

En Angola, la Total est l'un des pionniers dans la mise en œuvre des grands projets en eaux profondes, notamment Girrasol, Dália, Pazflor et Clov.

Par ailleurs, le chef de l'Etat angolais a également reçu en audience, mardi, à Luanda, le vice-président de la Compagnie pétrolière américaine "ExxonMobile", Hunter Farris.

Interpellé par la presse, en quittant le palais présidentiel, Farris a fait savoir que sa compagnie envisageait d'injecter encore deux milliards de dollars dans les investissements réalisés jusqu'ici dans le Bloc 15.

Actuellement, ces investissements sont estimés à 30 milliards d'USD. a-t-il expliqué.

Selon ce responsable, ExxonMobile projetait également d'étendre ses activités au bassin de Namibe, dans la région sud d'Angola.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.