Congo-Brazzaville: Marché de l'emploi - Les étudiants édifiés sur le monde du travail

Les apprenants en sciences économiques de l'Université Marien-Ngouabi ont bénéficié, du 1er au 2 juin, des enseignements sur l'entrepreneuriat agricole pour leur permettre d'acquerir des compétences dans un emploi donné.

La formation, organisée par la direction des Relations avec le monde du travail de l'Université Marien-Ngouabi, avait pour objectif d'amener les étudiants à vivre la réalité du travail, en les mettant en contact avec des experts, leaders et responsables qui évoluent dans les milieux socio-professionnels. A cet effet, le séminaire a eu pour thème « Le partage d'expériences sur l'entrepreneuriat agricole ».

Les étudiants ont été informés des possibilités qui leur sont offertes par le gouvernement, à travers le nouveau Projet d'appui au développement de l'agriculture commerciale (Pdac).

La communication à propos a été donnée par le coordonnateur national du projet, Isidore Ondoki. Il a partagé l'expérience sur ce projet agricole qui s'exécute avec l'appui de la Banque mondiale, dans le cadre du financement des activités agropastorales et halieutiques.

Les apprenants ont pris connaissance de l'origine, du développement et de la composante du projet ainsi que des possibilités d'obtention des financements qui constituent l'un des goulots d'étranglement de l'entrepreneuriat agricole au Congo.

Isidore Ondoki a émis le souhait aux gestionnaires d'aller vers les acteurs du projet pour inciter les étudiants à travailler dans le secteur agricole. L'agriculture est un métier aléatoire mais important dans la réduction des importations alimentaires, a-t-il expliqué.

Une initiative louée par les étudiants

Les étudiants ont témoigné l'intérêt de la rencontre à l'exemple de Rovel Tchissambou, en première année de sciences économiques, filière de l'économie du développement, qui nourrit un projet dans le domaine agricole et de l'élevage. « Je sais que le domaine agricole a beaucoup de risques mais en toute chose, il faut vaincre la peur afin de réussir. Le Congo connaît le problème d'insuffisance alimentaire et d'importation des produits en charcuterie. Si les jeunes peuvent s'investir dans ces domaines, je pense que le défi sera relevé », a-t-il estimé.

Aurore Moanda, également étudiante en première année de sciences économiques, a renchéri qu'elle a été ravie d'échanger avec les experts sur le domaine de l'entrepreneuriat agricole. Selon elle, le séminaire a été très bénéfique en réveillant sa conscience sur l'idée d'épargne permettant d'entreprendre une activité.

Notons que le vice-recteur chargé de la recherche et de la coopération à l'Université Marien-Ngouabi, le Pr Paul Louzolo-Kimbémbé, a indiqué que son établissement qui s'est arrimé au système Licence-Master-Doctorat est une architecture pédagogique qui s'appuie sur le professionnalisme et l'entrepreneuriat. « L'entrepreneuriat qui n'est pas encore suffisamment mis en œuvre à l'université devra être fortement activé, parallèlement à la profession. Il s'agit de faire prendre conscience à nos étudiants qu'ils ont le potentiel nécessaire de devenir des créateurs d'emplois au lieu de se contenter du rôle de demandeurs d'emploi », a-t-il déclaré.

La directrice des Relations avec le monde du travail, Edwige Mavouangui Kamitewoko, a rappelé, au terme de la rencontre, que sa structure sert d'interface entre l'université et le monde socio-professionnel car les étudiants éprouvent des difficultés d'emploi après l'obtention de leur diplôme.

L'échange sur le partage d'expériences en matière d'entrepreneuriat agricole, a-t-elle poursuivi, fait suite au constat fait sur les problèmes de rédaction des lettres de motivation, curriculum vitae ainsi que d'entretien d'embauche par les étudiants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.