6 Juin 2019

Afrique du Sud: Un proche du dissident rwandais assassiné ciblé à son tour

L'homme était un ami de Camir Nkurunziza, cet ancien garde du corps du président rwandais Paul Kagamé, devenu dissident politique, abattu le 30 mai au Cap dans des circonstances encore floues.

L'homme en question était un ami et collègue de travail de Camir Nkurunziza, ce dissident rwandais abattu le 30 mai alors qu'il vivait en exil en Afrique du Sud.

Mardi soir, au Cap, il est en route pour le domicile de ce dernier afin de présenter ses condoléances à sa veuve lorsqu'il est blessé à l'épaule par un tir alors qu'il se trouve dans son véhicule devant les grilles du domicile de la famille Nkurunziza. Il est aussitôt emmené à l'hôpital, ses jours ne sont pas en danger.

L'homme est citoyen burundais, et n'a a priori aucun lien avec les activités politiques de Camir Nkurunziza. Mais selon l'épouse de ce dernier, cette tentative d'assassinat devant son domicile n'est pas un hasard. Pour Annet Kabasindi, il s'agit très clairement d'une menace et tentative d'intimidation. Ceux qui ont tué mon mari dit-elle, veulent nous faire taire. C'est un avertissement à ceux qui viennent présenter leurs condoléances, ajoute-t-elle.

Les obsèques du dissident rwandais doivent avoir lieu ce vendredi dans la ville du Cap.

Afrique du Sud

Mondial féminin 2019 - L'Afrique du Sud s'incline lourdement contre l'Allemagne

Trois matchs et trois défaites, c'est le bilan de l'Afrique du Sud en Coupe du monde féminin 2019.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.